L’ACP place sous administration provisoire un courtier

La société Alsass, courtier spécialisé de l’Est de la France, vient de se voir placé sous administration provisoire par l’Autorité de contrôle prudentiel, héritière de l’Acam.

Cette décision, peu courante pour un intermédiaire, a été entérinée par le Conseil d’État après un recours référé effectué par la société Alsass qui le justifiait par l’urgence de la situation et qui demandait la suspension de la mesure.