Logo Badass

EDITO

Avec cette version 2020 du « BADASS », c’est une nouvelle page de l’histoire de l’Assurance qui est racontée ; une page assez particulière, à l’instar de la crise de la Covid 19 qui a marqué de son empreinte le premier semestre 2020.

Tous les acteurs ont néanmoins été au rendez-vous pour vous faire partager le fruit de leurs expériences, idées et réflexions, échangées à l’occasion de plus de 40 sessions de travail des 11 Clubs du Cercle LAB, en présentiel …ou à distance : Participants issus de toutes familles de l’Assurance et des services financiers, Experts, Personnalités invitées.

Le résultat est riche en contenu et en profondeur, et vous est livré comme une matière très « digeste », à consommer sans modération ! Nous espérons que vous apprécierez sa lecture et que vous n’hésiterez pas à nous faire part de vos réflexions ou suggestions.

Tous nos remerciements vont aux contributeurs de cet ouvrage : Marraines et Parrains des Clubs, bienveillants et assidus, Experts avisés, Membres (très) actifs des Clubs !...sans oublier Mariona, Florian et Thierry, à la fois animateurs des débats et rédacteurs des synthèses.

Une nouvelle page s’ouvrira pour les Clubs du Cercle LAB en octobre, avec le démarrage de la « Saison » 2020/2021. Nous ne savons qu’une seule chose : la matière et les idées ne manqueront jamais pour faire progresser nos métiers passionnants !

Gilles-Emmanuel Bernard

Président du Cercle LAB

Sébastien Jakobowski

Fondateur du groupe Seroni

Logo Badass

LES BONNES PRATIQUES À RESPECTER EN ASSURANCE AFFINITAIRE

Moins décriées et plus transparentes qu’il y a une dizaine d’années, les garanties ou assurances affinitaires restent parfois mal comprises, que ce soit lors de la vente ou lors de la survenance d’un sinistre. Pour distributeurs et porteurs de risques, la conception des offres, la vente ou encore le suivi de ces offres sont encore perfectibles. Le Club Affinitaire du Cercle LAB a donc souhaité proposer une liste de bonnes pratiques qui pourraient permettre aux opérateurs d’améliorer encore le développement de ces garanties, chaque jour plus stratégiques.

Assurances et garanties affinitaires sur la bonne voie

Quels leviers améliorer et pour quels opérateurs ?

Sept bonnes pratiques en assurance affinitaire
LIRE

SIMPLIFICATION, CLARTÉ, RAPIDITÉ.
MISSION IMPOSSIBLE ?

Face à des standards de consommation, de distribution et de services désormais dictés par les Gafam, l’ensemble de l’industrie de l’assurance entame une transformation de ses process pour coller aux nouvelles habitudes et attentes des assurés. Mais pour casser les habitudes de poids lourds parfois vieillissants, le salut passe par une remise à plat totale de la distribution, de sa raison d’être, quitte à bousculer sérieusement les codes établis.

Commissionnement / rémunération : vers plus de transparence

Hausses tarifaires : comment inverser la tendance ?

Comment valoriser le service et le conseil ?

Data : comment optimiser la distribution ?
LIRE

TAUX NEGATIFS, UN NOUVEAU MONDE POUR L’ÉPARGNE-RETRAITE

Cette année, les travaux du club épargne/gestion de patrimoine ont porté sur les taux négatifs. Sous la houlette de Jean-François Lequoy, parrain du club et directeur général de Natixis Assurances, appuyé par l’expertise de Serge Moreno, directeur marketing épargne et clientèle patrimoniale d’AG2R La Mondiale, les débats ont porté sur trois axes principaux : les implications de ce nouveau contexte, le devoir de conseil, et les alternatives au sacrosaint fonds euros.

Taux négatifs, à l’aube d’un nouveau monde

Taux négatifs et devoir de conseil

L’alternative aux produits de taux

Réinventer le fonds euros
LIRE

GESTION DE SINISTRES : VERS UNE MODERNISATION À TOUT PRIX ?

Moment critique de la relation avec le client, la gestion de sinistres est aujourd’hui au centre d’un large questionnement au sein des compagnies d’assurance et des sociétés d’assistance. Entre automatisation des tâches, appel à des prestataires extérieurs ou mise en place de nouveaux services, certains opérateurs s’interrogent quant à la meilleure manière d’exercer ce métier. Alors que le besoin de conseil et de transparence devient de plus en plus prégnant, la gestion de sinistres est-elle finalement le meilleur moment pour fidéliser, voire multi-équiper son client ?


Panne mécanique, le nouvel eldorado ?

Blockchain / IA / automatisation, ces nouvelles technologies au service de la gestion de sinistres

Téléassistance / télésurveillance, quel avenir ?

Comment faire d’un sinistre une opportunité commerciale ?
LIRE

VERS PLUS DE CONTRÔLE DES DISTRIBUTEURS

Le club juridique et conformité réunit des juristes du secteur de l’assurance, qu’ils viennent de fédération ou qu’ils soient en poste dans des cabinets de courtage ou des sociétés d’assurance. Ensemble, ils analysent, débattent et commentent l’actualité juridique de l’année. Sous le parrainage de Bernard Delas, vice-président de l’ACPR ainsi que l’expertise de Maud Vautrain, de la direction conformité de Covéa et de Pierre-Grégoire Marly, professeur agrégé de droit, les débats ont été intenses et riches tout au long des quatre réunions de la saison.

Démarchage téléphonique : Des principes à la réalité

Démarchage téléphonique, en route pour un nouveau cadre

Regards juridiques sur la perte d’exploitation sans dommages

Délégation, sous-traitance, le règne de l’ambiguïté
LIRE

QUAND LE CLIENT PRIME SUR LE PRODUIT

Le club marketing et relation client du Cercle LAB réunit des spécialistes de l’offre, des produits et de la relation client de toutes les familles du secteur de l’assurance. Sous le parrainage de Paul Esmein, directeur général de l’offre et du service client du groupe Covéa ainsi que l’expertise Joël Bassani, fondateur et président de JinnBee, les débats ont été une nouvelle fois riches tout au long des quatre réunions de la saison.
Le client doit-il primer sur le produit fut la question qui conduisit les discussions. Elles furent l’occasion d’explorer les moyens pour parvenir à réellement mettre le client au centre du jeu, de la conception des produits jusqu’à l’adaptation de ces derniers tout au long de leurs vie avec pour objectif de satisfaire un client peu enclin à se pencher sur les questions d’assurance.


A la conquête de la data

Privilégier le moment à la qualité de l’offre ?

Le poids réglementaire dans la relation client
LIRE

LES ASSUREURS EN PREVOYANCE COLLECTIVE AU SERVICE DU CAPITAL HUMAIN

Confrontés à une augmentation soutenue de l’absentéisme, les assureurs en prévoyance collective ont intérêt à se positionner comme des partenaires des entreprises afin de les aider à préserver leur capital humain.


Organisation du travail et QVT, quelles marges de manœuvre pour les assureurs ?

Comment prendre en charge les fragilités des collaborateurs ? Selon quel modèle économique et de financement ?

La prévention de l’usure professionnelle, quelles conditions pour réussir ?
LIRE

LA RECONNAISSANCE AU TRAVAIL

Au-delà de la politique de rémunération, les entreprises ont intérêt à mettre en place une politique de la reconnaissance pour avoir des salariés heureux, motivés et performants.


Qu’est-ce que la reconnaissance au travail ? Enjeux, moyens, attentes

Quelles méthodes de management pour renforcer l’engagement des salariés ?

Qualité de vie au travail ou qualité de vie... Tout court ?

La formation comme vecteur de reconnaissance
LIRE

COMMENT RECRÉER DE LA VALEUR DANS UN MARCHÉ DE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ DE PLUS EN PLUS ENCADRÉ ?

Quelles marges de manœuvre reste-t-il aux organismes complémentaires pour exercer leur métier dans un contexte ultra réglementé ? Cette année, le club santé a exploré les stratégies de différenciation des assureurs santé en matière de garanties, d’offre de services, d’application de la règlementation, de positionnement affinitaire…


Comment se distinguer dans un marché qui se standardise ?

Sortir du carcan du contrat responsable en complémentaire santé

Les stratégies de prévention autour du sport-santé
LIRE

EDITO

Avec cette version 2020 du « BADASS », c’est une nouvelle page de l’histoire de l’Assurance qui est racontée ; une page assez particulière, à l’instar de la crise de la Covid 19 qui a marqué de son empreinte le premier semestre 2020.

Tous les acteurs ont néanmoins été au rendez-vous pour vous faire partager le fruit de leurs expériences, idées et réflexions, échangées à l’occasion de plus de 40 sessions de travail des 11 Clubs du Cercle LAB, en présentiel …ou à distance : Participants issus de toutes familles de l’Assurance et des services financiers, Experts, Personnalités invitées.

Le résultat est riche en contenu et en profondeur, et vous est livré comme une matière très « digeste », à consommer sans modération ! Nous espérons que vous apprécierez sa lecture et que vous n’hésiterez pas à nous faire part de vos réflexions ou suggestions.

Tous nos remerciements vont aux contributeurs de cet ouvrage : Marraines et Parrains des Clubs, bienveillants et assidus, Experts avisés, Membres (très) actifs des Clubs !...sans oublier Mariona, Florian et Thierry, à la fois animateurs des débats et rédacteurs des synthèses.

Une nouvelle page s’ouvrira pour les Clubs du Cercle LAB en octobre, avec le démarrage de la « Saison » 2020/2021. Nous ne savons qu’une seule chose : la matière et les idées ne manqueront jamais pour faire progresser nos métiers passionnants !

Gilles-Emmanuel Bernard

Président du Cercle LAB

Sébastien Jakobowski

Fondateur du groupe Seroni

BULLETIN ANNUEL DE L'ASSURANCE

L'AGENDA

SAISON 2020-2021

Découvrez en exclusivité les parrains et les thématiques qui seront abordées l'année prochaine

LIRE