IBM doit verser 11 millions d’euros à la MAIF

Le groupe informatique IBM a été condamné par le tribunal de grande instance de Niort à verser plus de 11 millions d’euros à l’assureur MAIF pour ne pas avoir honoré un contrat de modernisation de logiciels, a-t-on appris de source judiciaire.

Le jugement, daté du 14 décembre et révélé par le Courrier de l’Ouest mardi, considère qu’IBM s’est rendu coupable de “manœuvre dolosive” en ayant sciemment sous-estimé le prix de sa prestation afin de remporter le marché, facturé 7 millions d’euros, lors de la signature du contrat en 2005.

Le groupe informatique a par la suite réclamé 4 puis 15 millions supplémentaires, tout en accumulant les retards. Le TGI de Niort a condamné IBM à rembourser 1,6 million d’euros avancés par la MAIF et à verser plus de 9,5 millions de dommages et intérêts au titre de la perte d’exploitation subie par l’assureur.

La MAIF et IBM, contactés par l’AFP, n’ont pas souhaité s’exprimer sur ce dossier.

NIORT, 16 fév 2010 (AFP)