Bancassurance : ING met aux enchères son activité de vente en ligne ING Direct USA

Le bancassureur néerlandais ING a ouvert des enchères pour sa division américaine de banque en ligne ING Direct USA, une vente qui pourrait lui rapporter jusqu’à 10 milliards de dollars, a affirmé mercredi le New York Post sur son site internet.

Le processus de vente de la filiale d’ING, qui a réussi a gagner des parts de marché pendant la crise du crédit aux Etats-Unis, a été lancé ces dernières semaines, ajoute le quotidien, citant des sources proches du dossier.

Plusieurs institutions semblent intéressées par cette reprise, y compris le groupe financier CIT, qui est spécialisé dans les PME et avait fait faillite en novembre 2009 pour en ressortir un mois plus tard.

Le quotidien n’était pas en mesure de dire si ING a l’intention de céder toute son activité de banque en ligne aux Etats-Unis, qui gère quelque 100 milliards de dollars d’actifs, ou seulement un partie.

Selon le New York Post, c’est Deutsche Bank qui organise cette vente.

Des enchères pour vendre ING Direct étaient envisagées depuis plusieurs mois dans le cadre de plans de la maison mère pour rembourser quelque 13 milliards de dollars d’aide fournie par le gouvernement néerlandais en 2008, pendant la crise.

New York, 9 mars 2011 (AFP)