Banque mobile : Les contours d’Orange Bank

Orange Bank sera disponible pour le grand public à partir du 6 juillet 2017. La souscription sera possible depuis l’application mobile, en ligne ou dans une des 140 boutiques agréées du réseau de distribution Orange. À terme, le réseau d’agences de Groupama commercialisera également l’offre de banque mobile. Le crédit et l’assurance seront disponibles dans un deuxième temps.

Il y a un an, Orange et Groupama signaient ont signé un accord visant à développer une offre bancaire inédite, 100% mobile. Orange devenait actionnaire majoritaire de Groupama Banque en octobre 2016, à hauteur de 65% du capital. Groupama Banque est devenue Orange Bank en janvier 2017 et les équipes de Groupama ont travaillé au lancement de la nouvelle banque mobile. Groupama, qui reste actionnaire de Groupama Banque à hauteur de 35%, mise sur le déploiement de l’offre auprès de la clientèle Orange pour accélérer son développement sur l’assurance emprunteur.

« L’offre sera commercialisée sous la marque Orange dans le réseau de distribution Orange et sous la marque Groupama dans les réseaux de distribution Groupama », explique Groupama dans un communiqué. A fin décembre 2015, Groupama Banque comptait plus de 530.000 clients, qui vont pouvoir bénéficier des services d’Orange Bank avant la fin de l’année. À terme, la mutuelle compte également distribuer l’offre via son réseau de distribution physique, qui compte environ 3.000 agences : 2.000 agences du réseau de Groupama ainsi que 1050 agences du réseau de Gan Assurances.

Des services innovants

Carte bancaire gratuite et pas de frais de tenue de compte à condition d’utiliser les moyens de paiement. Orange Bank proposera des services classiques des banques en ligne à partir du 6 juillet. Le découvert sera également autorisé et les clients pourront ouvrir un livret d’épargne rémunéré. Dans un deuxième temps, Orange Bank proposera des services additionnels comme le crédit et l’assurance, en partenariat avec Groupama.

Orange Bank permettra « le paiement mobile, l’envoi d’argent par SMS, la mise à jour instantanée du solde, le blocage temporaire de la carte et l’accès à un conseiller bancaire 24/7 », affirme l’opérateur dans un communiqué.

Conseil virtuel

Orange Bank mettra la relation client au cœur de la stratégie de la banque. Un conseiller virtuel doté d’une « intelligence artificielle apprenante » sera le premier point de contact de tous les clients dans un premier temps. D’ici la fin de l’année, ce conseiller virtuel « saura même effectuer des tâches à la demande comme faire des virements ou épargner », selon Orange. En plus du conseiller virtuel, Orange Bank s’est dotée d’un centre de relation client constitué de plus de 100 personnes.

A la différence d’autres banques en ligne, Orange Bank bénéficie d’un solide réseau de distribution ainsi que de 30 millions de clients sur le mobile. Pour l’opérateur, « l’objectif est d’atteindre 400 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2018 dans le domaine des services financiers, sur l’ensemble de nos marchés ». L’ambition d’Orange Bank est de compter, à terme, plus de 2 millions de clients en France.