Assurance dommages : La notation menacée selon S&P

L’exposition à la dette souveraine et la volatilité des marchés « pourraient représenter une menace accrue pour la notation » des principaux assureurs dommages, selon l’agence d’évaluation financière.

Les conditions défavorables persistantes sur les marchés « mettent les évaluations de la solidité financière des assureurs IARD à l’épreuve », explique l’agence américaine, qui s’intéresse dans son étude aux grands noms de l’assurance dommages dans le monde, parmi lesquels l’allemand Allianz, le français Axa et le britannique Aviva.

« Cependant, nos inquiétudes sont tempérées par nos avis positifs quant à leur dispersion géographique et à la diversification de leur actif et passif », nuance S&P.

L’exposition « substantielle » de ces acteurs aux obligations souveraines et aux banques en général les rend « vulnérables » si jamais la situation prenait une tournure inquiétante, et cela aurait une influence sur leur notation, prévient l’agence.

Celle-ci se veut toutefois rassurante et souligne la grande capacité des assureurs dommages évalués à générer des profits (en hausse au premier semestre pour la plupart). Elle rappelle également que leur note est accompagnée pour la majeure partie d’entre eux d’une perspective stable.

  

(Avec AFP)