Tempête Xynthia : Moody’s annonce une facture de 500M à 1Md d’euros pour les assureurs français

    La facture nette de la tempête Xynthia pour les assureurs en France devrait s’élever entre 500M et 1Md d’euros, une fois prise en compte la réassurance, selon une étude publiée mercredi par l’agence de notation Moody’s.

    La Fédération Française des sociétés d’assurance (FFSA) avait indiqué jeudi s’attendre à un coût supérieur à 1,2Md d’euros, mais il s’agit d’une facture brute, hors réassurance. Or, les assureurs cèdent traditionnellement une partie de leurs risques aux réassureurs en échange de primes, ce qui leur permet de ne pas supporter intégralement la charge des indemnisations en cas de sinistre important.

    Les tempêtes Klaus et Quinten, survenues début 2009, ont, par ailleurs, incité les assureurs à se réassurer cette année pour des montants plus élevés que l’an dernier. Par ailleurs, Moody’s souligne que la partie des sinistres causée par l’eau tombe sous le coup d’un arrêté de catastrophe naturelle, ce qui implique qu’un montant important de ces coûts sera pris en charge par la Caisse centrale de réassurance (CCR), détenue à 100% par l’Etat.

    « Dans l’ensemble, sur la base des premières estimations fournies par les différentes compagnies, Moody’s estime que le coût net de réassurance de la tempête Xynthia pour les assureurs directs en France sera légèrement inférieur, voire comparable, à celui de la tempête Klaus de 2009 », estime l’auteur de l’étude, Benjamin Serra. La tempête Klaus a coûté 1,680 milliard aux assureurs français. La tempête Xynthia a balayé la France d’ouest en est le 28 février et causé la mort de 53 personnes, selon le dernier bilan.

    Paris, 10 mars 2010 (AFP)