Séisme / Notations : S&P révise négativement les perspectives de 9 assureurs japonais

Standard & Poor’s vient de réaliser une analyse, la solidité financière des 15 principales compagnies d’assurance Japonaises. Après le séisme et le tsunami qui ont frappé l’archipel il y a 2 semaines, l’agence a procédé à des ajustements de notation.

Suite aux tragiques évènements survenus il y a quelques jours au Japon, Standard & Poor’s vient d’analyser la bonne forme des principaux assureurs du pays. L’agence à révisé négativement les perspectives de contreparties de long terme et de solidités financières de 9 assureurs nippons : Mitsui Sumitomo Insurance, Aioi Nissay Dowa Insurance, Mitsui Sumitomo Kirameki Life Insurance, Mitsui Sumitomo MetLife Insurance, Sompo Japan Insurance Inc, Nipponkoa Insurance, Sompo Japan Himawari Life Insurance, Kyoei Fire & Marine Insurance et Secom General Insurance.

La révision de perspectives « est basée sur le fait que le tremblement de terre qui a secoué le Japon le 11 Mars 2011, est susceptible d’affecter négativement la base financière des assureurs concernés ci-dessus », explique S&P. « Nous avons effectué ces révisions de perspectives après avoir examiné l’impact du tremblement de terre chez chaque assureur, de manière séparée. Cela intervient à la suite de notre révision des perspectives du secteur assurances non-vie au Japon de stable à négative le 15 mars dernier », précise l’agence de notation. S&P a également indiqué qu’il a confirmé les cotes de six assureurs et maintenu leurs perspectives à stable.

Standard & Poor’s a calculé que le montant total des sinistres relatifs aux tremblements de terre payés par les polices d’assurance seront « supérieures à celles du tremblement de terre de Hanshin qui a frappé Kobe en 1995 ». Selon certains médias, les indemnisations pourraient atteindre près de 1.000Mds de yens ( soit près de 12,33Mds de dollars).

Source : Insurance Journal