Résultats S1 2021 : Coface retrouve des couleurs après la crise

siege coface
Le siège de l'assureur-crédit Coface.

Coface affiche un résultat net de 123M d’euros sur la première partie de l’année 2021, cinq fois supérieur à celui de juin 2020. L’assureur-crédit profite notamment du développement de ses métiers adjacents.

Le spécialiste de l’assurance de crédit a publié le 28 juillet ses résultats du premier semestre de l’année 2021. Coface rebondit après la crise et enregistre un résultat net de 123,2M d’euros, dont 66,9M d’euros au deuxième trimestre, contre 24M d’euros les six premiers mois de 2020. « Les résultats de Coface pour le deuxième trimestre 2021 sont dans la lignée de ceux du premier trimestre. Ils reflètent la très bonne performance opérationnelle du Groupe dans un environnement qui demeure atypique », indique le directeur général, Xavier Durand, dans un communiqué. Sur la même dynamique, le chiffre d’affaires de l’entreprise augmente de 7,4% et s’établit à 768M d’euros.

Le résultat technique net de réassurance affiche une belle remontée par rapport à 2020 et s’élève à 155,8M d’euros, contre 40,4M d’euros au premier semestre de l’année précédente. En revanche, le résultat financier net baisse de 0,8M d’euros sur l’année. Il s’élève à 15,9M d’euros au premier semestre 2021, contre 16,7M d’euros en juin 2020. Les primes brutes acquises sont, quant à elles, en hausse et s’établissent à 638,7M d’euros sur les six premiers mois de l’exercice, contre 599,1M d’euros en juin 2020.

Progression des métiers adjacents

Profitant de la croissance de ses métiers adjacent, Coface enregistre une progression de 11% des revenus provenant des services d’information, ainsi qu’une hausse de 10,9% de l’affacturage sur le semestre. Les revenus liés aux activités de services s’élèvent à 129,3M d’euros, contre 125,5M d’euros au premier semestre 2020.

Des fonds propres stables

Au 30 juin 2021, les capitaux propres part du groupe s’établissent à 1.996M d’euros, contre 1.998M d’euros en décembre 2020, soit une baisse de 0,1%. Le rendement annualisé sur fonds propres moyens nets des actifs incorporels s’établit à 13,5% fin juin 2021, « principalement grâce à l’amélioration du résultat technique », indique ensuite Coface. Cette stabilité se fait ressentir sur le ratio de solvabilité de l’entreprise qui reste identique à celui de juin 2020, soit 191%. « Le ratio de solvabilité bénéficie à hauteur de 5 points des mécanismes gouvernementaux. En l’absence de ces schémas de transfert de risque, le ratio de solvabilité se serait établi à 186,2% toujours au-dessus de la fourchette cible », indique ensuite le communiqué.

Une nomination au conseil d’administration

Le conseil d’administration du groupe a coopté le 28 juillet dernier, David Gansberg, directeur général de l’activité de prêt hypothécaire monde chez Arch Capital Group Ltd. Il sera désormais présent au sein du Conseil d’administration en tant qu’administrateur non-indépendant. Il remplace ainsi Benoît de Vaudreuil qui a annoncé son départ du conseil.

Que pensez-vous du sujet ?