Résultats 2019 T2 : Scor fait bondir ses bénéfices

Le réassureur français Scor a fait état jeudi d’une nette hausse de ses bénéfices au deuxième trimestre, soutenue tant par ses activités de réassurance vie que dommages, et annoncé vouloir lancer un nouveau plan stratégique en septembre.

Entre avril et fin juin, Scor a dégagé un bénéfice net de 155 millions d’euros, en progression de 61% sur un an, selon un communiqué du groupe. Avec ce résultat, le réassureur, dont le métier consiste à assurer les assureurs, fait mieux que ne l’attendaient les analystes interrogés par le fournisseur de données financières Factset, qui tablaient en moyenne sur un bénéfice net à 140 millions d’euros.

Les primes brutes émises, équivalent peu ou prou du chiffre d’affaires pour les assureurs, ont elles atteint un peu plus de 4 milliards d’euros, en progression de 6,9% et au dessus là aussi des prévisions des analystes interrogés par Factset.

La forte progression du bénéfice reflète pour partie un effet de base favorable : au deuxième trimestre 2018, Scor avait été pénalisé par certaines charges comptables liées à la réforme de la fiscalité aux États-Unis. Mais il reflète aussi une activité robuste dans ses deux grands métiers que sont la réassurance dommages et la réassurance vie au cours du deuxième trimestre.

Dans le premier, les primes brutes émises ont bondi de presque 12%, profitant d’une hausse des tarifs lors du renouvellement de ses contrats de primes “à la fois au cours de l’année 2019 et au second semestre 2018, en particulier aux États-Unis”, explique le réassureur.

Et en ce qui concerne la traditionnelle campagne de renouvellement des contrats de juin et juillet, Scor “confirme la tendance de marché positive observée en janvier et en avril”, précise-t-il. Pour le second métier, la réassurance vie, les primes brutes émises ont progressé de 3,5%. Sur les six premiers mois de l’année, Scor a vu son bénéfice net croître de 9%, à 286 millions d’euros, et ses primes brutes émises progresser de 6% à environ 8 milliards d’euros.

“Scor enregistre une solide performance sur les six premiers mois de 2019, atteignant l’objectif de solvabilité et dépassant l’objectif de rentabilité de son plan” stratégique lancé en septembre 2016, a souligné Denis Kessler, le PDG de Scor, cité dans le communiqué.
“Nous préparons activement notre nouveau plan stratégique, qui sera présenté début septembre. Ce plan (sera) le septième que Scor met en oeuvre depuis 2002”, a précisé M. Kessler.