Résultats 2024 T1 : Le résultat net de Scor en fort recul

Scor
Le siège du réassureur français Scor à Paris

Le réassureur Scor a annoncé vendredi un bénéfice net de 196 millions d’euros au premier trimestre, en recul de près de 37% sur un an, mais “en ligne avec les attentes du plan stratégique”, a indiqué le groupe dans un communiqué.

Le résultat net a été pénalisé notamment par l’activité vie et santé du fait de “la volatilité des sinistres de mortalité aux États-Unis et un effet relatif au rythme de déclaration de sinistres”, selon Scor. Ce résultat est conforme aux attentes des analystes de FactSet mais
inférieur au consensus établi par Bloomberg.

“Globalement, nous commençons l’année avec un RoE (rendement annualisé des capitaux propres moyens pondérés) élevé de 17,3% et un ratio de solvabilité en hausse à 215%, soutenu par la bonne dynamique enregistrée lors des renouvellements traités de janvier”, a indiqué le directeur général de Scor, Thierry Léger, cité dans un communiqué.

Les difficultés du secteur ces dernières années, avec une hausse des catastrophes naturelles, ont poussé à une hausse des prix de la réassurance. Pour les renouvellements d’avril 2024, Scor “continue de croître sur ses lignes d’activité cibles”, tout en maintenant les termes et conditions et le niveau de rentabilité de son portefeuille de réassurance P&C obtenus lors des renouvellements de janvier 2024.

Scor, dont l’activité consiste à assurer les assureurs, notamment face aux grands risques, a bénéficié au premier trimestre “de conditions de marché très attractives” et “nous restons déterminés dans notre approche de provisionnement prudente”, a ajouté Thierry Léger. Scor évoque “une faible sinistralité liée aux catastrophes naturelles” au premier trimestre. Les revenus bruts d’assurance – équivalent du chiffre d’affaires après un changement de normes comptables pour le secteur en 2023 – sont en hausse de 4,8% sur un an de janvier à mars, à 4,1 milliards d’euros.

Que pensez-vous du sujet ?