Résultats 2013 : Bénéfice net en recul de 23% pour Ageas

    L’assureur belge Ageas a enregistré un bénéfice net en baisse de 23% en 2013 à 570M d’euros, mais une progression de son bénéfice dans l’assurance, son coeur de métier, a-t-il annoncé mercredi dans un communiqué.

    Le résultat annuel a été affecté par une perte nette de 100M d’euros au 4e trimestre, contre un bénéfice de 50M d’euros sur la même période un an plus tôt. Cette perte est due à “des éléments exceptionnels liés aux dossiers financiers hérités du passé”, explique le groupe.

    Il s’agit notamment d’un changement de méthodologie dans le calcul de son passif, lié au bancassureur néerlandais Fortis, démantelé pendant la crise financière. Ageas, héritier de Fortis, en a notamment récupéré un portefeuille d’actifs douteux à la valeur très volatile.

    Sur l’année, le bénéfice net a en revanche augmenté de 5% dans l’assurance, à 654M d’euros. “Nous nous sommes encore rapprochés de nos objectifs stratégiques et financiers”, souligne le patron du groupe, Bart De Smet, cité dans le communiqué.

    Il note que “l’activité d’assurance reste solide avec une forte croissance des primes, portée par l’Asie et l’Europe continentale”. Dans l’assurance vie, le bénéfice net progresse légèrement à 438M d’euros contre 430M un an plus tôt (+2%). Dans l’assurance non vie, il se replie en revanche de 8% à 204M d’euros contre 223M.

    Les encaissements bruts de primes ont progressé de 9% à 23,2Mds d’euros contre 21,3 un an plus tôt. Le groupe a décidé de proposer un dividende brut en numéraire de 1,40 euro par action pour 2013, en hausse de 17%. Ce cadeau aux actionnaires a été bien accueilli en Bourse, où le titre était en tête de l’indice Bel 20 vers 11H00 GMT avec une progression de 1,45% à 32,49 euros, dans un marché en hausse de 0,24%.