Résultats 2013 : Les IP retrouvent des couleurs en 2013

Le CTIP a livré les chiffres des institutions de prévoyance pour 2013. Les résultats sont en légère hausse, après une année 2012 compliquée.

Il s’agit ni plus ni moins “d’un retour à l’équilibre” pour les adhérents du CTIP. Sous l’impulsion des hausses de cotisations en santé en 2013, les comptes des institutions de prévoyances (IP) adhérentes du CTIP sont dans le vert.
En santé donc, la hausse des cotisations atteint 8,2% “suite à un redressement” précise Bertrand Boivin-Champeau, directeur Prévoyance et retraite supplémentaire de la fédération. Dans le même temps, les prestations augmentaient de 4,2%, laissant ainsi aux IP une marge.
Avec 400.000 nouveaux adhérents, les IP ont réalisé un chiffre d’affaires de 6,12Mds d’euros en santé.

En Prévoyance, ce chiffre atteint 5,73Mds d’euros. Selon le CTIP, un effort est à faire sur le secteur de la prévoyance, dont la rentabilité et les marges sont toujours difficile à tenir, en raison de la réforme des âges de départ à la retraite instaurée en 2010. Pour les IP, le coût global sera de 1,5Mds d’euros, répartis entre 2010 et 2015.
Si les cotisations sont en hausse de 6,9%, les prestations, elles, s’envolent avec une hausse de 9,4% sur l’année.

Enfin, cette présentation annuelle a été l’occasion d’un passage de relais entre Jean-Louis Faure, dont la mission de délégué général du CTIP prenait fin le 30 juin. A partir du 1er juillet, c’est Jean-Paul Lacam, ancien directeur général d’Humanis, qui prend le poste.