Rachat : Kyobo intéressé par les activités assurance ING en Asie

Kyobo Life Insurance, numéro trois de l’assurance-vie en Corée du Sud, a indiqué mardi vouloir déposer une offre pour le rachat des opérations d’assurance en Asie du néerlandais ING.

« Nous avons décidé de participer (aux dépôts de candidatures pour le rachat) et nous allons bientôt nommer des conseillers. Lorsque ING dévoilera les détails concrets de cette vente, nous examinerons les possibilités », a déclaré un porte-parole de Kyobo à l’agence Dow Jones Newswires.

Kyobo est le dernier en date à se déclarer intéressé par le rachat des activités assurances en Asie du néerlandais, qui pourraient atteindre 6 milliards de dollars US (4,5Mds d’euros) selon les analystes.

KB Financial Group, un autre coréen, a indiqué être intéressé seulement par  les actifs sud-coréens de ING.

En janvier, le groupe néerlandais avait annoncé explorer « d’autres options » pour son entité assurance en Asie que l’entrée en Bourse, en raison des prévisions économiques incertaines et de la turbulence sur des marchés financiers.

« A l’origine, nous voulions une seule société pour l’Europe et l’Asie mais maintenant, nous parlons de deux sociétés séparées, une en Europe donc et une en Asie », avait alors rappelé une porte-parole d’ING.

Elle avait précisé que le groupe continuait à préparer sa branche assurance européenne à devenir une société indépendante, l’entrée en Bourse étant « une option parmi d’autres », tandis que pour la branche asiatique, « toutes les options sont explorées ».

ING avait reçu en octobre 2008, lors de la crise financière, une injection de capital de 10Mds d’euros de la part de l’Etat néerlandais. La Commission européenne avait exigé en échange, en plus du remboursement à l’Etat, des restructurations au sein du groupe, dont la vente de la branche assurance.

Seoul, 3 avril 2012 (AFP)