Lloyd’s of London : Inga Beale quittera ses fonctions en 2019

Inga Beale

La première femme à avoir jamais dirigé le Lloyd’s of London, Inga Beale, va quitter ses fonctions en 2019, a annoncé vendredi l’institution financière de la City de Londres.

Le Lloyd’s annonce que sa directrice générale, Dame Inga Beale, va quitter ses fonctions l’an prochain après avoir dirigé ce marché mondial de l’assurance et de la réassurance pendant cinq ans“, a expliqué le groupe dans un communiqué.

Mme Beale était la première femme à avoir dirigé cette institution dont les origines remontent à la fin du XVIIe siècle, lorsque le propriétaire d’un café de Tower Street au coeur de la capitale britannique, Edward Lloyd, se bâtit la réputation de fournir d’utiles tuyaux pour le transport maritime.

Elle est aussi actuellement la seule femme à la tête d’une grande institution dans le puissant centre financier de Londres, où les principales banques, sociétés d’assurance et gestionnaires d’actifs sont dirigés par des hommes.

Inga laisse le Lloyd’s avec la réputation renforcée d’une des principales marques d’assurance dans le monde“, a expliqué le groupe, qui ne constitue pas un assureur en tant que tel mais un marché réunissant les professionnels du secteur.

Mme Beale a notamment supervisé l’adoption d’un nouveau système d’échanges électroniques, afin de moderniser le Lloyd’s qui fonctionne encore beaucoup de l’ancienne.

Cette réforme a toutefois mis du temps à décoller, et le nouveau président du conseil d’administration de Lloyd’s of London, Bruce Carnegie-Brown, arrivé à l’été 2017, a publiquement dit vouloir l’accélérer afin de réduire la paperasserie abondante gérée par ce marché.

Mme Beale a aussi mis sur les rails l’ouverture d’une filiale du groupe à Bruxelles, pour s’assurer de conserver un accès plein et entier au marché de l’Union européenne après le Brexit.

Depuis son arrivée à la tête de la direction exécutive du Lloyd’s, Mme Beale est devenue une figure incontournable de la City de Londres comme femme d’affaires. Elle a aussi pris plusieurs initiatives pour encourager la promotion des femmes dans les institutions financières où elles sont largement minoritaires aux postes de direction et a publiquement fait état de sa bisexualité pour encourager la reconnaissance des diverses orientations sexuelles.