Les assureurs européens résistent bien selon le Ceiops

Le Comité européen des superviseurs de l’assurance (CEIOPS en anglais) a réalisé un nouveau test de résistance auprès des assureurs européens et tire la conclusion qu’ils « resteraient résistants dans des scénarios sombre ».

Le Ceiops publie les résultats de « stress tests » réalisés récemment sur les assureurs européens. Alors que se profile Solvabilité 2 à l’horizon, et la mise en place de la cinquième étude quantitative d’impact (QIS5), le Ceiops de son côté affirme que “dans tous les scénarios, le niveau agrégé de capitaux disponibles dépasse les obligations réglementaires”.

Avec ce nouveau test, réalisé sur 28 des principaux assureurs européens, représentant 60% des primes du marché, entre septembre 2008 et septembre 2009, le Ceiops veut montrer que les « groupes d’assurance européen de taille importante » sont armés pour faire face aux obligations réglementaires et qu’ils disposent de capitaux suffisants pour honorer les engagements des clients.

Selon les données du Ceiops et les différents scénarios, les assureurs perdraient au maximum 25% pour des crises sévères, ce qui les placent encore au-dessus des exigences réglementaires.