Courtage : Le groupe Molitor vend Cipres vie à un fonds d’investissement

Le courtier grossiste Ciprès vie change de propriétaire. Le groupe Molitor a cédé l’intégralité de sa participation à TA Associates, un fonds d’investissement international. Le management en profitera pour prendre une participation.

Le courtier grossiste spécialisé en protection sociale Ciprès vie va sortir du groupe Molitor au mois d’octobre prochain. Le fonds d’investissements international TA Associates, qui pèse 18Mds de dollars, a conclu un accord pour l’acquisition de Ciprès vie.

Cette opération nous permet de garder notre indépendance“, confie Laurent Ouazana, directeur général du courtier, qui en prendra la présidence au terme de l’opération. Avec une participation plus importante également. “Nous allons également proposer au management – une quinzaine de personnes – de prendre une participation dans le capital de l’entreprise“, ajoute-t-il. De fait TA Associates sera majoritaire, mais pas au même niveau que l’était Molitor. Les niveaux de participation de chacun n’ont pas été dévoilés.

Selon Laurent Ouazana, le rachat de Ciprès vie va être l’occasion de se tourner “vers le développement” du courtier, pour faire de Ciprès “une entreprise qui compte, avec une chaîne de décision optimisée” et en pensant à l’avenir de la société. Pour le directeur général, l’opération place Ciprès dans “une nouvelle période”, largement portée par la réforme de l’ANI.
Celle-ci a d’ailleurs suscité les appétits. Le courtier grossiste a été approché par des assureurs et des groupes de protection sociale en 2013. Avec un portefeuille de 47.000 contrats prévoyance et santé, orienté vers les TPE, PME, dirigeants et TNS, Ciprès a gagné en intérêt auprès du secteur de l’assurance. Le rachat par un fonds d’investissement assure une indépendance vis à vis des fournisseurs, et fait taire les rumeurs selon le dirigeant. Avec l’ambition de structurer Ciprès vie au niveau d’une entreprise plus grande encore.

C’est la première acquisition dans le secteur de l’assurance de TA Associates, qui avait auparavant trois participations en France, dans la gestion d’actifs (DNCA Finance), la banque d’images numériques et la mode (Zadig et Voltaire).