Assurance chômage : Le nouveau président de l’Unédic affirme que le nombre de demandeurs d’emploi va se stabiliser en 2012

Le nouveau président de l’Unédic Jean-François Pilliard (Medef) a estimé vendredi au micro de BFM Business qu”on devrait pouvoir stabiliser le chômage autour du niveau élevé” enregistré aujourd’hui si la croissance se maintient autour de 0,5% en 2012.

Pour M. Pilliard, “une des principales causes du chômage en France n’est pas liée à la conjoncture mais précisément à des causes structurelles qui sont l’inadéquation entre l’offre et la demande” et l'”absence de compétitivité”.

Ces prévisions vont à l’encontre de celles données jusqu’à présent par l’organisme d’assurance chômage qui prévoit 123.000 destructions d’emploi en 2012, une hausse des demandeurs d’emplois de 214.000 et une croissance nulle.
Le pronostic de M. Pilliard intervient alors que syndicats et patronat ont entamé vendredi au siège du Medef des discussions sur des accords “compétitivité-emploi”.

Le gouvernement souhaite faciliter la flexibilité des entreprises afin qu’elles puissent adapter le temps de travail et/ou les salaires de leurs employés en fonction de la conjoncture.

Par ailleurs, “sur une hypothèse de croissance de 0 ou 0,5%”, le déficit de l’Unédic devrait atteindre “entre 16 et 19 milliards” d’euros fin 2012, a annoncé M. Pilliard, par ailleurs président de la commission protection sociale du Medef.
Ce “déficit excessivement important” appellera “certainement de la part des uns et des autres à nouveau la recherche de mesures pour endiguer le chômage” et “une meilleure maîtrise de l’ensemble des dépenses afférentes à l’assurance chômage”, a-t-il prévenu.

Jusqu’à présent, l’Unédic tablait sur un déficit de 15,3 milliards pour 2012. Contacté par l’AFP, l’organisme d’assurance chômage a dit s’en tenir à ces prévisions.
Plus de 150.000 personnes sont venues grossir les rangs de Pôle Emploi en 2011, la France recensant à fin décembre plus de 2,8 millions de demandeurs d’emploi sans aucune activité, un niveau inégalé depuis 12 ans.

Avec AFP