Sécu : 18,2Mds d’euros de déficit prévu en 2011 et 13,9Mds en 2012

Le déficit du régime général de la Sécurité sociale devrait atteindre 18,2Mds d’euros en 2011 et tomber à 13,9Mds d’euros en 2012, a annoncé jeudi le gouvernement.

La branche maladie, qui reste la plus déficitaire, va descendre en 2012 sous les 6Mds (à 5,9Mds), selon le projet de budget de la Sécurité sociale, avec notamment 2,2Mds d’économies. Le déficit de la branche vieillesse (retraites) va être ramené à 5,8Mds en 2012, contre 6Mds en 2011 (chiffre révisé) et 8,9Mds en 2010.

Cette réduction est surtout due aux premiers effets de la réforme des retraites de 2010 qui recule les bornes d’âge de 60 à 62 ans pour l’âge légal de départ et de 65 à 67 ans pour une retraite à taux plein. L’amélioration des comptes en 2011 s’explique à la fois par une augmentation des recettes pour 40% et par une maîtrise des dépenses pour 60%, selon le gouvernement. Au chapitre des recettes, davantage de cotisations sont rentrées dans les caisses, avec une augmentation de 3,7% de la masse salariale en 2011. Le gouvernement prévoit une augmentation de même ampleur en 2012 tout en la baissant par rapport à une prévision initiale de 4,5%.

Pour 2012, les recettes viendront principalement du plan de rigueur de 11Mds annoncé fin août par le Premier ministre François Fillon, dont 6,5Mds vont venir abonder les caisses de la Sécu. Au chapitre des dépenses, 2,2Mds d’économies seront réalisées sur la branche maladie, comme l’an passé. Profitant de l’impopularité des laboratoires dans l’opinion, du fait de l’affaire du Mediator, le gouvernement va faire porter les économies principalement sur les médicaments à hauteur de 770M, dont 670 vont consister en baisses de prix négociées avec l’industrie pharmaceutique. Pour les 100 autres millions, le gouvernement va notamment encourager les génériques et dérembourser des médicaments à service médical rendu insuffisant.

Paris, 22 sept 2011 (AFP)