Scor : les primes augmentent pour les renouvellements de janvier

Siège social de Scor

Le réassureur français Scor a bénéficié d’une hausse du montant global des primes sur ses contrats en dommage et responsabilité à l’occasion de ses renouvellements de janvier, à l’aide de tarifs plus favorables, a-t-il annoncé jeudi.

Lors des renouvellements de janvier 2018, les primes de Scor Global P&C“, branche de dommage et responsabilité du groupe, “ont enregistré une croissance de 3,7% à taux de change constants” par rapport au début 2017, pour s’établir à 3,1 milliards d’euros, annonce Scor dans un communiqué.

Le secteur de la réassurance fonctionne largement sur le principe de contrats annuels, souvent renouvelés en janvier par les compagnies d’assurance auprès de leur réassureur.

A l’occasion de la campagne de janvier, Scor explique avoir pu relever ses tarifs “dans presque toutes les branches d’activité et zones géographiques“. Le groupe profite notamment d’une année 2016 marquée par les catastrophes naturelles aux Etats-Unis avec le passage des ouragans Harvey et Irma.

La branche a, dans l’ensemble, effectué des renouvellements à hauteur de 69% des primes existantes. “Nous avons été en mesure de négocier de ne pas participer ou de réduire nos participations à un certain nombre d’affaires qui ne répondaient pas à nos critères de rentabilité, sans fragiliser notre fonds de commerce“, se félicite dans le communiqué Victor Peignet, à la tête de Scor Global P&C.

Le groupe, qui fait aussi d’une amélioration générale de la rentabilité sur cette branche, publiera ses résultats pour 2017 le 22 janvier.