Santé/Prévoyance : Le groupe Macif constitue une UMG

Le groupe Macif a annoncé la création d’une Union mutualiste de groupe (UMG) visant à regrouper cinq mutuelles autour de trois enjeux : l’agilité, l’industrialisation et la différenciation sur les segments de la santé et de la prévoyance.

La création de cette UMG prudentielle répond aux objectifs de multiéquipement que s’est fixé le groupe Macif dans le cadre de son plan #macifutur. Pour l’heure, les activités santé et prévoyance représentent 13% de l’activité de la mutuelle d’assurance, soit 1Md d’euros de chiffre d’affaires, et contribue pour 34M d’euros au résultat net du groupe.

L’ambition de l’UMG est de se développer sur « un secteur certes hyper réglementé, mais très volatile », souligne Frédéric Channac, directeur général délégué du groupe Macif en charge des assurances de personnes. Cinq mutuelles participeront à la mise en place de ce regroupement : Macif-Mutualité, la MNFCT, la Mutuelle Air France, la Mutuelle du personnel IBM et Apivia Mutuelle, née de la fusion de Smam mutuelle et de la Smip. « Nous partons lancés, car nous travaillions déjà tous comme affiliés à la Sgam Macif », a précisé Fred Vianas, directeur général de Macif-Mutualité. D’autres mutuelles pourront rejoindre l’UMG ou l’UGM qui se veulent ouverte, mais le rapprochement se fera dans un premier temps autour des cinq mutuelles précitées.

Une constitution en 2017

Le regroupement doit répondre aux enjeux d’agilité, d’industrialisation et de différenciation identifiés par ses membres comme cruciaux pour se développer sur la santé et la prévoyance. « Il faut se regrouper pour retrouver de la créativité, sans pour autant perdre son identité », explique Fred Vianas. L’industrialisation passera notamment par le partage du même outil pour le tiers-payant proposé par Almerys, ou encore l’utilisation du réseau de soin Santéclair au 1er janvier 2017.

Le calendrier prévoit la validation par les assemblées générales des mutuelles de leur entrée dans l’UMG entre mai 2016 et juin 2017. La constitution de l’UMG devrait se faire au mois de juin 2017. Résultat, au 1er juin 2018, le groupe Macif sera entièrement structuré. Alain Montarant, et Jean-Marc Raby respectivement président et directeur général du groupe Macif devraient hériter des mêmes fonctions pour l’UMG.

Si peu de chiffres ont été donnés quant aux ambitions du futur pôle santé prévoyance du groupe, Frédéric Channac a tout de même évoqué la barre des 800.000 assurés en prévoyance à atteindre en 2020.

Le création de cette UMG acte donc la naissance d’un nouveau regroupement dans l’assurance (voir notre infographie sur qui compose les regroupements dans le secteur).