Stratégie : Le Groupe Macif veut retrouver de la compétitivité

VIDEOS – Le groupe Macif a dévoilé sa stratégie et ses ambitions pour les cinq prochaines années. Elles passent par un retour à la compétitivité et la maîtrise des coûts.

Après trois années d’un plan à moyen terme qui a vu la mutuelles retrouver des couleurs, le groupe Macif s’engage jusqu’en 2020 sur une profonde transformation de son organisation. « Notre ratio combiné sera sous les 100% en 2015 », a affirmé Jean-Marc Raby, directeur général du groupe. « Les feux sont en train de passer au vert et nous pouvons entamer notre nouveau plan stratégique », lançait de son côté Alain Montarant, président de la mutuelle d’assurance, en préambule.

Baptisé #Macifutur, ce plan prévoit un remodelage du modèle organisationnel qui passe par la mutualisation des 11 régions transformées en pôles territoriaux. Le groupe se réorganise par ailleurs autour de trois pôles : Dommages, Santé/Prévoyance, Finance/Epargne. Un quatrième pôle gestion d’actifs autour d’OFI doit voir le jour.

Ces regroupements visent à réduire les coûts pour maintenir, a minima, un taux de frais généraux inférieur à 25%. Dans ce même objectif, le modèle de ressources humaines du groupe sera transformé. Une part plus importante de variable dans les rémunérations, plus de remplacement poste pour poste, et des discussions sur le temps de travail seront les axes sur lesquels la direction va négocier. « Nous estimons à environ 1.000 le nombre de départs à la retraite d’ici 2020 », explique Benoit Serre, directeur général adjoint en charge des ressources humaines. Concrètement pas sûr que la mutuelle d’assurance compte toujours 10.000 salariés dans cinq ans. « Mais nous ne visons que des départs volontaires », tempère Jean-Marc Raby.
Le nombre d’agences ne sera pas augmenté, mais une centaine sur les 540 sera relocalisée sur des zones de chalandise plus profitables.

Toutes ces mutations visent à faire gagner le groupe en compétitivité pour agir sur la variable prix et augmenter le nombre de sociétaires dans le contexte de la loi Hamon.

Côté structure juridique, la société d’assurance mutuelle Macif deviendra une Sgam à horizon du 31 décembre 2017 pour s’intégrer dans la Sgam prudentielle Sferen aux côtés du Groupe Matmut au 1er janvier 2018.

Enfin, le numérique n’est pas en reste aussi bien côté distribution que côté produits. Côté distribution, le groupe vise 10% de souscription full web, sans assistance téléphonique ou physique, en 2020 et 90% de taux de réponse sur tous les canaux.

Côté produits, la Macif va lancer de nouvelles gammes en dommage autour, notamment, des objets connectés.