Résultats 2017 : L’activité d’Aesio progresse de 5%

Groupe Aesio

INFOGRAPHIE – Le groupe Aesio issu des mutuelles Eovi-Mcd, Adréa et Apreva enregistre un chiffre d’affaires de 1,74 milliards d’euros en 2017, en progression de 5% par rapport à 2016. Cette croissance est portée par les contrats collectifs auprès des grands comptes.

Aesio publie pour la première fois des résultats consolidés sur le périmètre du groupe. Le groupe mutualiste a dégagé 21,6M d’euros de bénéfice en 2017. Le chiffre d’affaires consolidé des trois mutuelles du groupe atteint 1,74Mds d’euros, en hausse de 5% par rapport à 2016. Cette croissance repose en partie sur la santé collective et les récents succès sur le marché des grands comptes, qui représente à lui seul 100M d’euros de chiffre d’affaires (85M d’euros en santé et 15M d’euros en prévoyance).

Aesio est recommandé par 45 conventions collectives nationales en santé mais aussi en prévoyance. En 2017, le groupe mutualiste a conclu des partenariats avec les principaux courtiers nationaux.

Le fonds propres du groupe Aesio ont augmenté de 2% pour atteindre 1,5Mds d’euros. Le ratio de solvabilité reste de 300%, stable par rapport à l’an dernier.

La diversification est en cours

Dans l’objectif de diversifier son offre, Aesio a lancé divers chantiers en 2017 : Eovi-Mcd a testé une offre en assurance emprunteur en partenariat avec Utwin et Adrea une offre en assurance de biens avec Thélem Assurances. Après une phase pilote, ces projets ont vocation a être déployés à l’ensemble des mutuelles. Parallèlement, Aesio a annoncé un partenariat structurant dans le domaine de la prévoyance avec Macif qui devrait être opérationnel en 2019.

En 2017, les conseils d’administration des trois mutuelles fondatrices ont également décidé de fusionner leurs entités. A horizon 2020, elles souhaitent « devenir un groupe leader sur tous les marchés de la protection, de la santé à l’IARD ». Pour ce faire, Aesio soumettra prochainement à la validation de ses conseils d’administration, le projet de protocole d’accord pour la fusion des 3 mutuelles. Le projet de fusion sera mené « dans un esprit gagnant-gagnant, avec une mise en commun des bonnes pratiques et des ancrages territoriaux complémentaires des 3 mutuelles et de leurs réseaux », selon Aesio.