Résultats 2016 T2 : Bénéfice net en baisse pour Sampo

L’assureur finlandais Sampo a annoncé mercredi une baisse de son bénéfice au deuxième trimestre, l’assurance-dommages étant pénalisée par des éléments comptables exceptionnels qui avaient dopé ses résultats un an auparavant.

Le bénéfice net a reculé de 8% à 421 millions d’euros, alors que le bénéfice avant impôts de l’assurance-dommages (marque If) baissait de 29%. En excluant les éléments exceptionnels, la rentabilité de cette branche a en fait atteint « un record », a souligné le groupe, avec un ratio combiné tombé à 83,7% au premier semestre, contre 85,0% un an auparavant.

Sampo a affiné sa prévision pour cet indicateur en 2016, qu’il attend entre 87 et 90% hors exceptionnels. Jusque-là il comptait atteindre « l’objectif de long terme d’un ratio combiné inférieur à 95% avec de la marge ». Ce serait moins bien qu’en 2015, avec 85,4%. Dans l’assurance-vie, le bénéfice avant impôts a augmenté de 21% à 51 millions d’euros.

Sur les marchés financiers, Sampo a moins gagné qu’un an auparavant. « Les bénéfices ont baissé car les revenus des investissements ont été touchés par une conjoncture difficile et la faiblesse des taux d’intérêt », a relevé dans un communiqué le directeur général Kari Stadigh.

Sampo a cependant profité d’une hausse des dividendes versés par la banque Nordea, dont il est premier actionnaire avec 21,2%. À la Bourse d’Helsinki un peu plus d’une heure après l’ouverture, l’action était en baisse de 1,23%, dans un marché également en recul (-0,46%).