Résultats 2016 T2 : Bénéfice net en baisse pour Allianz

L’assureur allemand Allianz a fait état vendredi de résultats financiers en baisse pour le deuxième trimestre, mais a tout de même maintenu ses prévisions de bénéfices pour l’ensemble de l’année.

Sur la période d’avril à juin, son bénéfice net a été presque divisé par deux à 1,1 milliard d’euros, une contre-performance pour beaucoup due à l’impact de 352 millions d’euros attendu de la cession en cours d’activités en Corée du Sud. Mais face à des dédommagements plus importants de dégâts de catastrophes naturelles ou de mauvaise météo, et des marchés financiers turbulents, le chiffre d’affaires a lui aussi reculé, de 2,5% à 29,4 milliards d’euros et le bénéfice opérationnel de 17,2% à 2,4 milliards d’euros.

Cela n’empêche pas l’assureur d’être confiant dans le fait de pouvoir générer un bénéfice opérationnel sur l’ensemble de 2016 de 10,5 milliards d’euros, à 500 millions d’euros près. « Nous demeurons fortement capitalisés et notre profil de risque géré avec précaution nous permet de résister aux chocs du marché », a assuré, dans un communiqué, Oliver Bäte, le patron d’Allianz.

Le domaine de l’assurance dommage, dont le bénéfice opérationnel a diminué de 37% à 1,1 milliard d’euros, a pâti d’un nombre plus important d’inondations et de tempêtes en Europe, ainsi que des incendies au Canada et des averses de grêle aux Etats-Unis. La situation a été moins difficile du côté de l’assurance-vie et santé, avec un bénéfice opérationnel en progression de 18,3% à 1 milliard d’euros. Dans ce domaine, Allianz est en train de modifier son portefeuille de produits pour davantage résister à des taux d’intérêt bas, qui rendent plus difficiles de faire fructifier les primes versées par les clients.

En ce qui concerne la gestion d’actifs, le bénéfice opérationnel a perdu un petit 1,4% à 498 millions d’euros. Les sorties de capitaux de son fonds américain Pimco, qui pénalisaient l’activité depuis des mois, ont ralenti, sans toutefois encore atteindre l’objectif d’Allianz, a indiqué M. Bäte.