Résultats 2011 : ING voit son bénéfice en hausse

Le bancassureur ING a publié jeudi pour le premier trimestre 2011 un bénéfice net en hausse de 12,3% par rapport à la même période un an plus tôt et indiqué vouloir achever le remboursement de l’Etat néerlandais d’ici à mai 2012.

Le bénéfice net s’est établi à 1,38Md d’euros et est supérieur aux attentes des analystes interrogés par l’agence Dow Jones Newswires, qui avaient tablé sur un bénéfice net moyen de 1,32Md d’euros.

ING avait reçu en octobre 2008, lors de la crise financière, une injection de capital de 10Mds d’euros de la part de l’Etat néerlandais. « Nous devons encore rembourser environ 5Mds d’euros, sans compter les primes de remboursement », a indiqué à l’AFP Carolien van der Giessen, une porte-parole d’ING, selon laquelle le bancassureur espère avoir remboursé la totalité de cette somme d’ici à mai 2012, dont 2Mds d’euros en mai 2011.

Dans le but de lever des fonds pour le remboursement, le bancassureur a assuré être en train de « prendre des dispositions” en vue, notamment, de la vente d’une de ses filiales, la banque en ligne ING Direct USA.

« La restructuration du groupe est en route », a indiqué le directeur exécutif du groupe, Jan Hommen, cité dans un communiqué : « Nous continuons à travailler à la pleine séparation physique des activités de banque et assurance ».

Le groupe néerlandais a également rappelé être en train de travailler sur deux entrées en bourse, une aux Etats-Unis et une en Europe, prévues dans sa branche assurance dans le cadre d’une future vente de celle-ci.

La Haye, 5 mai 2011 (AFP)