Rendements 2022 : BNP Paribas Cardif en hausse

Les locaux de BNP Paribas.
Les locaux de BNP Paribas.

Au titre de 2022, BNP Paribas Cardif sert un taux moyen de 2,04% sur ses fonds euros, contre 1,21% un an plus tôt.

BNP Paribas Cardif suit le mouvement haussier. La filiale d’assurance du géant bancaire sert un taux moyen de 2,04% au titre de 2022, contre 1,21% l’année précédente. Fidèle à ses habitudes, le groupe poursuit sa politique de convergence des taux servis. Aussi, « 94% des contrats bénéficient d’un taux de 2% net de frais de gestion et brut de prélèvements sociaux, auxquels s’ajoutent les bonus possibles en fonction de la part investie en unités de compte (UC) », peut-on lire dans un communiqué.

Quant aux réserves, la provision pour participation aux bénéfices (PPB) est restée quasi stable à 5,7 Mds d’euros, soit 6,78% des encours.

Dans le détail, les contrat BNP Paribas Multiplacements Privilège, BNP Paribas Multiplacements 2, Cardif Elite et AEP Nova Stratégies servent un taux de 2%, en hausse de 0,90 point sur un an.

Taux bonifiés

Par ailleurs, les clients ont bénéficié de taux bonifiés allant jusqu’à 2,95%, en fonction de la part investie en UC.

Concernant ses contrats d’épargne retraite, BNP Paribas Cardif a opté pour la création d’un FRPS. Sur ce périmètre, le groupe sert un taux moyen de 2,16% « qui devrait se traduire, compte tenu de la revalorisation à venir des rentes, par une PPB stable de 483M d’euros, soit 6,41% des encours à fin 2022 », détaille le groupe.

Concrètement, les contrats dédiés à la retraite individuelle (BNP Paribas mutliplacement PER et Multiplacement privilège PER) servent un taux de 2%. Pour la retraite entreprise, le taux rémunéré brut de frais est de 2,70%.

« Notre qualité de gestion et notre haut niveau de réserves nous permettra de continuer à proposer dans la durée un fonds en euros solide, avec un taux servi compétitif pour le plus grand nombre », a déclaré Fabrice Bagne, directeur général adjoint de BNP Paribas Cardif, responsable France et Luxembourg.

Que pensez-vous du sujet ?