FRPS : Cardif Retraite décroche son agrément

Le siège de l'ACPR - © Seroni

Cardif Retraite obtient l’agrément de l’ACPR pour opérer en tant que Fonds de retraite professionnelle supplémentaire (FRPS).

Le secteur de l’assurance compte un FRPS de plus. Cardif Retraite a décroché son sésame quelques semaines après la demande présentée par Cardif Assurance Vie. Dans la même décision publiée au Journal officiel du 15 octobre, le régulateur approuve également le transfert de portefeuille de Cardif Assurance Vie vers Cardif Retraite.

Ce nouvel agrément suit une pluie de décisions publiées par l’ACPR ces derniers mois. Depuis le lancement du PER, dont le succès ne se dément pas, nombre d’acteurs ont décidé de loger leur activité de retraite supplémentaire dans un FRPS. En premier lieu parce qu’ils ont la contrainte légale de cantonner cette activité avant le 1er janvier 2023.

En second lieu parce que les FRPS offrent un cadre législatif plus souple. Ces derniers ne relèvent pas de Solvabilité 2, mais de la directive Iorp plus proche de solvabilité 1 et moins gourmande en capital s’agissant d’investissements sur des actifs plus risqués que la dette souveraine.

Que pensez-vous du sujet ?