Perspectives : Fitch place l’assurance-vie en négatif, l’assurance non-vie stable pour 2014

L’agence de notation Fitch Ratings a maintenu la perspective négative sur le secteur de l’assurance-vie pour 2014. Pour l’assurance non-vie, la perspective est également maintenue à stable.

Dans deux études séparées, Fitch Ratings a dévoilé ses perspectives pour 2014 sur les secteurs de l’assurance-vie et de l’assurance non-vie en France. L’agence fait preuve d’une certaine continuité et maintient les perspectives appliquées sur ces deux marchés l’an passé.

Ainsi, l’assurance-vie reste en perspective négative. Elle est sous cette perspective depuis 2011 déjà et Fitch ne voit pas d’améliorations à venir, après un exercice 2013 compliqué. “Le secteur de l’assurance-vie français a encore montré des signes de détérioration en 2013, en raison d’un environnement de taux difficile et d’un portefeuille d’activités défavorable, ce qui va continuer à pénaliser la profitabilité et la solvabilité des assureurs-vie” écrit l’agence dans son étude.

Autre point pénalisant le secteur, l’environnement de taux bas qui réduit fortement les marges sur les fonds euros. La lente remontée des taux amorcée depuis quelques mois ne suffit pas encore à rétablir la rentabilité de fonds que les assureurs délaissent. Or, c’est la remontée des marges qui pourraient permettre à l’agence de changer sa perspective.

Du côté de l’assurance non-vie, Fitch maintient la perspective à stable. L’agence pointe les “conditions de tarifications et les sinistres qui se sont légèrement détériorés en 2013”. Mais l’agence prévient surtout qu’une guerre tarifaire lors des deux prochaines années pourraient mettre à mal la santé financière du secteur et de ses acteurs, et pourrait amener à une révision de la perspective à négative. D’autant que Fitch pense que “l’industrie française de l’assurance est face à de nombreux challenges, amplifiés par la crise économique” parmi lesquels l’apparition d’offres low-costs plus attractives.