Ouragan : Isaac va coûter cher aux assureurs et réassureurs

Dimanche, la tempête tropicale Isaac a ravagé Haïti (sept morts) et la République Dominicaine (deux morts). Transformé peu à peu en ouragan, Isaac se dirige vers la Floride. Les dégâts pourraient être importants.

La saison cyclonique, tant redoutée des assureurs, a commencé aux États-Unis. Comme chaque année, les portefeuilles des assureurs et des réassureurs ont tout juste le temps de se renflouer avant qu’une nouvelle tempête ou un ouragan n’arrivent. Cette semaine va donc être rude chez les professionnels de l’assurance américains. L’arrivée de la tempête Isaac (qui va se transformer des les heures à venir en ouragan, selon le centre américain de surveillance des ouragans, de catégorie 1, 2 voire 3) va causer de nombreux dégâts de biens et, donc, engendrer, par défaut, de fortes indemnisations dans le milieu de l’assurance.

Depuis dimanche soir, Isaac menace la Floride. Après un passage dévastateur et meurtrier en Haïti (sept victimes) et en République Dominicaine (deux victimes), Isaac, soufflait, déjà, cette nuit, à plus de 105km/h sur la région. Il passera, dans les jours prochains, au dessus de la Louisiane, le Mississippi ainsi que l’Alabama. Dans ces quatre États, l’état d’urgence a été déclaré. Mais c’est encore la Nouvelle-Orléans qui va trinquer la première et pourrait être touchée, dés ce soir. Une catastrophe naturelle qui n’est pas sans rappeler le passage de l’ouragan Katrina, il y a sept ans, et qui avait coûté 53Mds d’euros aux assureurs et réassureurs. Isaac se transformant, aujourd’hui, en ouragan, pourrait provoquer des dégâts colossaux. L’année dernière, la tempête Irène (qui a touché la côte est et les Caraïbes fin aout 2011), avait, elle, coûté 5,1M d’euros en biens assurés. Les estimations les plus pessimistes des experts de Muniche Re affirment qu’un ouragan qui dévasterait la côté Est américaine pourrait détruire jusqu’à 150Mds de dollars de bien assurés. Espérons qu’Isaac perde donc vite de sa violence.