International : la banque centrale néerlandaise réclame la démission du directeur financier de Delta Lloyd

La banque centrale néerlandaise (DNB) a réclamé lundi le départ du directeur financier de l’assureur Delta Lloyd et infligé une amende de plusieurs millions d’euros à la société, affirmant que celle-ci avait engrangé des bénéfices sur base d’informations confidentielles.

La DNB “a infligé une amende de 22,8M d’euros à Delta Lloyd en relation avec une enquête sur la gestion de l’entreprise”, a-t-elle indiqué dans un communiqué: “Delta Lloyd a obtenu un avantage financier en effectuant des transactions sur la base d’informations confidentielles”.

La pénalité comprend une amende de 1,2M d’euros qui s’ajoute aux 21,6M d’euros de bénéfices que Delta Lloyd aurait ainsi enregistrés, selon la DNB.

Durant l’été 2012, Delta Lloyd avait décidé de réduire sa couverture du risque des taux d’intérêt, anticipant d’une semaine l’introduction par la DNB de taux fixes sur le calcul des passifs d’assurances avec un terme supérieur à 20 ans.

La DNB a réclamé le départ d’Emiel Roozen, le directeur financier, d’ici au 1er janvier 2016 au plus tard. Le groupe néerlandais, qui assure n’avoir enfreint aucune loi, s’est tourné vers la justice, ces mesures étant “disproportionnées”, a-t-il indiqué dans un communiqué.

Une audience sur l’amende se tiendra en janvier devant un juge de Rotterdam tandis qu’une audience sur le départ potentiel de M. Roozen aura lieu plus tard dans l’année, a indiqué le groupe.

Fondé en 1807, Delta Lloyd est l’un des plus anciens assureurs des Pays-Bas et emploie plus de 5.000 personnes aux Pays-Bas, en Belgique et en Allemagne.