Résultats 2013 : Chute du bénéfice de Prudential de 37%

Résultats mitigés pour l’assureur anglais Prudential qui voit son bénéfice fondre de 37,7% à 1,35Md d’euros mais se satisfait d’une bonne performance opérationnelle, en hausse de 17% à presque 3Mds de livres.

L’assureur britannique Prudential a enregistré une solide performance opérationnelle en 2013, grâce à l’Asie et aux Etats-Unis, mais a, dans le même temps, accusé une chute de son bénéfice net. Le bénéfice net du groupe a en effet chuté de 37,7% à 1,346 milliard de livres (1,6 milliard d’euros), affecté par les fluctuations de court terme des retours sur investissement.

Mais son bénéfice opérationnel a en revanche progressé de 17% à 2,954 milliards de livres (3,541Mds d’euros), tiré par l’Asie, dont le bénéfice opérationnel dans l’assurance vie a crû de 17% et les Etats-Unis (+29%) tandis que les profits sont restés stables dans l’assurance-vie.

Le groupe a réalisé une solide performance en 2013. Nous avons désormais atteint les six objectifs +croissance et cash+ pour 2013 que nous étions fixés en 2010“, a commenté le directeur général de Prudential, Tidjane Thiam. Le patron de l’assureur s’est félicité du fait que la stratégie du groupe lui a permis de “naviguer avec succès de 2009 à 2013, une période qui n’a pas été sans difficultés, après l’une des plus sévères crises financières de l’histoire“.

L’Asie au coeur des perspectives futures de croissance

Tidjane Thiam a répété que l’Asie était “au coeur de nos perspectives futures de croissance” en raison de “la demande croissante de produits de protection de la part d’une classe moyenne qui croît rapidement“. Selon lui, le contexte économique mondial “s’améliore” même si les retours sur investissement sont “impactés par la volatilité” sur les marchés due principalement au retrait progressif par la Fed de ses mesures massives de soutien à l’économie américaine.

Alors que les marchés émergents ont été justement secoués par la réduction des mesures de la Fed, qui a fait chuter de nombreuses monnaies émergentes, le patron de Prudential juge “que les ajustements macroéconomiques que nous voyons dans les marchés émergents (…) seront en fin de compte positifs pour ces pays, l’économie mondiale et Prudential“. Enfin, Prudential annonce qu’il va verser à ses actionnaires un dividende en hausse de 15% à 33,57 pence par titre.

(Avec AFP)