International : Metlife conteste sa désignation comme systémique

Le géant de l’assurance américain MetLife a annoncé mardi qu’il allait contester devant la justice sa désignation comme un groupe financier d’importance “systémique” requérant une surveillance particulière.

Le groupe avait été inclus le 4 septembre par le Conseil de surveillance de la stabilité financière (FSOC) dans la liste de ces entreprises étant scrutées de près car leur faillite pourrait bouleverser le système financier.

MetLife avait déjà tenté de contester cette désignation en novembre après du FSOC mais le régulateur avait confirmé sa décision en décembre. “Nous avions espéré éviter une procédure judiciaire après avoir présenté des preuves significatives et sans conteste au FSOC démontrant que MetLife n’était pas d’importance systémique”, a souligné le PDG de Metlife Steven Kandarian, cité dans le communiqué. Mais “nous allons maintenant entamer la prochaine étape prévue par la loi Dodd-Frank et demander à un juge fédéral de réviser la décision du FSOC”, a-t-il ajouté.

Aux termes de la loi de régulation de Wall Street, Dodd-Frank, ces groupes non-bancaires doivent passer régulièrement, comme les grandes banques, des tests de solidité imposés par la Réserve fédérale (Fed) et disposer de niveaux de capitaux importants.

Mais MetLife, qui affirme être l’une des plus importantes compagnies d’assurances au monde avec quelque 100 millions de clients, estime que cette désignation l’affectera par rapport à ses concurrents plus petits et conduira à une hausse des prix des assurances pour ses clients.