Indicateurs / AFA : Mois d’avril compliqué pour l’assurance française

Le mois d’avril enregistre une baisse de 8% des cotisations de l’assurance en France sur un an.
L’assurance-vie tire le chiffre vers le bas (-13% sur un an) quand l’assurance de biens et de responsabilité se redresse de 4%.

Comme nous pouvions nous y attendre, le mois d’avril de l’assurance française est tout aussi mauvais, en terme de chiffres, que le mois d’avril de l’assurance-vie.

La baisse des cotisations encaissées au titre de l’assurance-vie de 13% en cotisations perçues est expliquée par l’Association française de l’assurance (qui réunit FFSA et Gema) par le fait que « les épargnants se sont tournés vers des produits d’épargne réglementés ». A cela s’ajoute la hausse des prestations avec « l’arrivée de nombreux ‘babyboomers’ à la retraite ».

En parallèle, l’assurance dommages et de responsabilité bénéficie d’un calme plat sur le front des catastrophes naturelles, même si le document publié par l’AFA fait mention de la sécheresse actuel et rappelle qu’en 2003, le coût avait été de 1,42Md d’euros.
Les hausses tarifaires en assurance auto et en multirisques habitation favorise la croissance et le secteur gagne 4% sur un an.