Tendance : Un rebond et de forts enjeux pour l’assurance française en 2013

Les cinq premiers mois de l’année de l’assurance en France montrent un rebond de l’activité, notamment en assurance-vie, et des enjeux de sociétés importants pour le secteur.

Le secteur de l’assurance devra faire face à de nouveaux défis. “L’assurance est au cœur des trois principaux enjeux” de la société française explique Bernard Spitz, président de la FFSA. Ces trois enjeux, le financement de l’économie avec une l’épargne de long-terme, la réforme de la protection sociale et la gestion du risque comme levier de la croissance, sont pour les assureurs français et pour la FFSA des occasions de faire participer le secteur.

En matière de financement, la FFSA plaide pour le contrat “euro-croissance” en assurance-vie. “C’est la voie du juste milieu“, détaille Bernard Spitz, “la possibilité d’investir sur le long terme avec un rendement et une garantie en fin de parcours“. Seulement, la FFSA met en garde. “S’il n’est pas abîmé par des éléments trop compliqués, tel qu’il est présenté, ce produit peut-être l’assurance-vie du XXIè siècle“. Et de plaider pour une simplification fiscale, une nouvelle fois, ainsi que pour une ligne directrice claire.

Enfin, en ce qui concerne la protection sociale, la FFSA “se félicite de l’accord national interprofessionnel” ainsi que de la décision du Conseil constitutionnel de rejeter les clauses de désignation. La FFSA a également rappeler la création de son label dépendance pour affirmer le rôle de l’assurance sur ce sujet.

Une année hors norme

En termes d’activité, 2012 a été “une année hors norme” selon Bernard Spitz. Année hors norme en raison d’une décollecte nette portée à 6,5Mds d’euros selon les derniers chiffres consolidés de la fédération, mais également à cause de bons résultats par ailleurs, notamment en assurances de biens et responsabilités.

L’année 2013, elle, commence mieux que 2012 n’avait fini, notamment parce que la collecte en assurance-vie est, pour le moment, toujours positive. Surtout, l’année 2013 est marquée par une hausse globale de 2,5% du chiffre d’affaires selon la FFSA en assurances de biens et responsabilités. Dans le détail, les branches des professionnels et des particuliers sont en hausse de 2,5% chacune.
L’assurance auto gagne 2%, tandis que la MRH affiche une hausse de 4,5%.
La construction, affectée en 2012 (-2,8%) par “la conjoncture défavorable et la baisse des mises en chantiers” selon Jean-François Lequoy, délégué général de la FFSA, semble retrouver des couleurs avec un gain de 1% de chiffre d’affaires.

Malgré tous ces indicateurs, l’année 2013 sera forcément sensible aux décisions politiques. De Solvabilité II aux lois conso et fiscales, la messe est loin d’être dite.