Assurance française : Repli à cause de l’assurance-vie

Le secteur de l’assurance française est en repli de 7% suite à la décollecte en assurance-vie enregistrée en septembre, selon les chiffres publiés par la FFSA et le Gema.

L’assurance de personnes enregistre une baisse de 10%. La hausse des prestations en assurance-vie s’est accélérée en septembre (+19% en 9 mois) entrainant la première collecte nette négative depuis 2008 à -11%, la baisse en euros (-13%) étant plus significative qu’en UC (-4%). « En cumul sur 9 mois la  collecte nette  atteint  19,2Mds d’euros et demeure supérieure à celle des livrets A et LDD (16,4Mds d’euros) » précise la FFSA. Alors que la collecte en incapacité, invalidité et dépendance s’accélère de 4% fin septembre, les cotisations santé sont en recul de 1% sous l’effet de la taxe sur les complémentaires.

Côté assurance de biens et de responsabilité, l’accélération de la croissance se confirme pour les 9 premiers mois de l’année à +4% (contre 2,23% en 2010), notamment porté par l’automobile. Une évolution qui, selon la FFSA, permettra un retour à l’équilibre, perturbé ces dernières années par les événements climatiques et la concurrence.

Par ailleurs, la FFSA et le Gema craignent que les prévisions de croissance pour 2012, qui vont être revues par le gouvernement de 1,75% à 1%, n’amènent  à un resserrement budgétaire et constituent un frein supplémentaire à la reprise de l’activité. Alors que l’annonce d’un accord de la zone euro sur une décote de 50% de la dette grecque avait rassuré les marchés financiers, l’annonce lundi 31 octobre d’un referendum par le gouvernement grec pour faire approuver la plan a également relancé les inquiétudes.