Formule 1 et nouvelles mobilités : Renault et Mapfre partenaires pour 5 ans

Le constructeur automobile français Renault et l’assureur espagnole Mapfre ont renouvelé leur partenariat en Formule 1. Il courra pour les 5 prochaines années et se déploie au-delà du simple sponsoring sportif.

Le 20 février prochain, Renault dévoilera sa nouvelle monoplace pour la prochaine saison. En attendant, le constructeur automobile, via Renault Sport Formule One Tealm a renouvelé son partenariat avec Mapfre. L’assureur espagnol et le constructeur automobile français étaient déjà engagés ensemble depuis un an. Il se poursuivra pour les 5 prochaines années.

Cet accord ne concerne plus seulement le sponsoring sportif. Il embrasse également un partenariat en vue de « d’explorer des solutions de mobilité supplémentaires et des services liés au rôle de l’assurance dans le futur de l’industrie automobile », indique un communiqué commun. Il s’agit de s’appuyer sur les avancées technologiques des voitures en formule 1 pour en trouver des déclinaisons grand public, le tout lié à l’assurance. « La Formule 1 n’est pas seulement un sport de compétition, c’est aussi un terrain d’expérimentation pour la recherche technologique qui peut ensuite être étendu à la société dans son ensemble. Cette philosophie correspond parfaitement à notre position stratégique pour l’avenir », indique Antonio Huertas, PDG de Mapfre.

Renault est par ailleurs engagé dans le projet Rouen Normandy Autonomous Lab, lancé en juin prochain et notamment présenté au dernier CES de Las Vegas. Il prévoit un budget de 11 millions d’euros destinés à mettre en circulation dans la ville de Rouen quatre Renault Zoé autonomes au milieu des voitures classiques. Côté porteur de risques, on retrouve cette fois-ci le groupe Matmut.