Courtage : SFAM lance un important programme immobilier

Le logo de Sfam

Le courtier SFAM a annoncé vendredi le lancement de deux ambitieux programmes immobiliers sur ses sites de Romans-sur-Isère (Drôme) et de Roanne (Loire) afin d’accueillir les nouveaux salariés indispensables à sa croissance effrénée.

Ces nouveaux immeubles doivent permettre à SFAM de passer de 700 à 2.700 salariés à Romans et de 650 à 1.850 salariés à Roanne, a indiqué à l’AFP le fondateur de l’entreprise Sadri Fegaier. A Romans, le tout nouveau siège social de l’entreprise, qui a déjà connu deux extensions en deux ans, est d’ores et déjà saturé, a-t-il dit.

Les nouvelles constructions, qui jouxteront les bâtiments actuels, comprendront des immeubles de bureaux (sur 30.000 mètres carrés), un hôtel, un auditorium et une salle de convention ainsi qu’une salle de fitness et une crèche destinées aux salariés. Le site accueillera aussi une brasserie et des commerces de détail.

M. Fegaier n’a pas voulu chiffrer le montant de ces projets – simplement qualifié “d’important” – ni préciser leur financement. Un premier bâtiment de bureau a déjà été lancé et le chantier de Romans devrait s’étaler sur trois ans.

A Roanne, un permis de construire a été déposé et M. Fegaier espère l’obtenir en janvier. SFAM compte y construire un nouveau bâtiment plus de 20.000 m2 capable d’héberger 1.200 personnes.

SFAM a bâti sa prospérité sur la commercialisation de contrats d’assurances pour téléphones portables et appareils électroniques offrant des garanties élevées. Le groupe est désormais engagé dans une duplication à l’étranger de son modèle, qui lui a valu de connaître une très forte croissance depuis sa
création.

M. Fegaier s’est par ailleurs déclaré très satisfait du lancement en juin d’un nouveau produit, sans lien avec l’assurance: un kit qui permet aux particuliers de bâtir leur propre site internet.

Il s’est vendu 45.000 kits Hubside depuis le début de leur commercialisation et “on va atteindre les 300.000 dès la première année. Ca marche très fort et on va le développer à l’international dès la rentrée 2019, car les perspectives sont très belles sur ce produit”, a-t-il dit.