Coupe du Monde : Actuaris affine ses prévisions après 8 jours de compétition

En pariant il y a quelques jours sur le sacre d’un ancien vainqueur, Actuaris affine ses prévisions pour la Coupe du Monde 2014, après 8 jours de compétition. Le cabinet d’actuariat estime que la probabilité de victoire du Brésil (12%) reste inchangée.

Après 8 journées de Coupe du Monde 2014 et son lot de surprises, Actuaris affine ses prévisions quant au futur vainqueur de la compétition. Pourtant, malgré l’élimination de l’Espagne ou encore de l’Angleterre, les résultats des premiers matchs “n’ont pas changé fondamentalement les prévisions”, selon le cabinet d’actuariat.

Actuaris estime que la probabilité de victoire du Brésil (12% au début de la compétition) reste inchangée devant l’Argentine et l’Allemagne. L’enseigne prédit ensuite “une parfaite égalité en terme de probabilités entre un vainqueur européen (5 sur les 10 premiers avec Allemagne, Pays-Bas, Belgique Italie et France) et un vainqueur sud-américain (5 aussi avec Brésil, Argentine, Colombie, Chili et Uruguay)”.

La probabilité d’une finale inédite baisse de 88 à 83% et celle de voir le sacre d’un ancien vainqueur passe de 64 à 52%, même si cela reste néanmoins l’événement le plus probable. En ce qui concerne la France, sa probabilité de remporter la Coupe du Monde passe de 5,26 à 6,37%, “mais elle passe du 6ème au 8ème rang, doublant l’Espagne bien sûr mais reculant au profit de la Colombie, les Pays bas et l’Italie, dont les résultats étaient moins attendus”. Enfin, Actuaris estime qu’une finale France-Argentine reste la 5ème en termes d’occurrence avec 2,1% de chances contre 3,4 % pour un Argentine-Allemagne, devant un Argentine-Brésil ou un Brésil-Pays-Bas.