Assurance-vie : Bernard Spitz satisfait des annonces sur la fiscalité des contrats

Le président de la Fédération française des sociétés d’assurances (FFSA), Bernard Spitz, s’est réjoui mercredi de l’annonce d’un maintien du cadre fiscal de l’assurance-vie jusqu’en 2017 faite la veille par le président François Hollande.

“Le président de la République a sanctuarisé l’assurance-vie en matière de créativité fiscale, c’est quelque chose d’extrêmement important”, a déclaré M. Spitz à l’occasion d’une conférence organisée par l’agence de notation Fitch Ratings.

Mardi, à l’occasion de ses voeux aux partenaires sociaux, M. Hollande avait affirmé que la fiscalité de l’épargne, “aussi bien pour l’assurance-vie que pour le plan d’épargne en actions”, serait “maintenue jusqu’à la fin du quinquennat”.

“C’est un élément essentiel pour les épargnants de savoir qu’il y a au moins une fenêtre de trois ans de stabilité fiscale sur l’assurance-vie”, a insisté M. Spitz.

Après une décollecte nette historique de 6,5Mds d’euros en 2012, l’assurance-vie a renoué avec une collecte nette positive en 2013. Les chiffres détaillés de l’assurance en France pour 2013 doivent être dévoilés le 30 janvier par la FFSA.