Aon / Willis Towers Waston : L’antistrust suspend son enquête

Les bureaux d'AOn

L’organe de contrôle de la Commission Européenne qui enquête sur le projet de rachat de Willis Towers Watson par Aon a suspendu son enquête à cause d’« informations manquantes ».

Depuis décembre dernier, l’opération de rachat de Willis Towers Watson par Aon fait l’objet d’une enquête de la Commission Européenne pour savoir si l’opération répond aux exigences des lois antitrust.

Mais les investigations – qui peuvent durer jusqu’à 4 mois – viennent d’être suspendues par l’autorité de la concurrence, les deux parties n’ayant pas fourni en temps et en heure des éléments importants demandés par la Commission européenne, selon Reuters.  « Délai suspendu en vertu de l’article 11, paragraphe 3, à compter du 08.02.2021 », peut-on également lire sur le site internet de la CE concernant cette enquête.

« Une fois que les informations manquantes sont fournies par les parties, le chronomètre est redémarré et le délai de décision de la Commission est alors ajusté en conséquence », a déclaré une porte-parole de la Commission Européenne à nos confrères.

Avant cette suspension, l’UE avait indiqué qu’elle rendrait sa décision sur l’offre de rachat à 30Mds de dollars le 10 mai prochain. Lors de la publication des résultats 2020 d’Aon la semaine dernière, Greg Case, le PDG du courtier, s’était dit confiant quant à la réalisation de l’opération avant la fin du premier semestre 2021.

 

Que pensez-vous du sujet ?