Courtage : Aon face à l’antitrust européen

Ultime étape dans son processus de rachat de Willis Towers Watson, Aon vient de déposer auprès de la Commission européenne sa notification de fusion avec son concurrent. Bruxelles a jusqu’au 21 décembre pour décider si l’opération est conforme aux lois antitrust.

Après l’approbation des actionnaires l’été dernier, Aon doit franchir une nouvelle étape, et non des moindres, pour valider son processus de rachat de Willis Towers Watson.

Le courtier vient de déposer auprès de la Commission Européenne sa notification de fusion avec son principal concurrent afin de savoir si elle répond aux exigences des lois antitrust. En effet, l’opération d’un montant de 30Md$, permettrait au deuxième courtier du marché – après absorption du troisième – de former le premier groupe de courtage mondial, devant l’actuel leader Marsh & McLennan Companies (MMC). Selon nos confrères de l’agence Reuters, l’organe de contrôle de l’UE s’est donné jusqu’au 21 décembre pour rendre son verdict.

Après son examen préliminaire, Bruxelles peut approuver l’accord, avec ou sans conditions, ou alors ouvrir une enquête – pouvant durer jusqu’à quatre mois – en cas d’importants doutes quant aux questions anti-concurrentielles. La fusion des deux géants du courtage doit s’achever au premier semestre 2021.

AÉSIO

AÉSIO mutuelle, deuxième acteur mutualiste de France spécialisé dans la protection de la personne, couvre les besoins en complémentaire santé de 2,7 millions d’adhérents sur l’ensemble du territoire. Fort de cet ancrage local, AÉSIO mutuelle agit au plus près des besoins de ses partenaires courtiers, à la performance des entreprises, au bien-être des salariés et des travailleurs non-salariés, en proposant des solutions et un accompagnement adaptés à tous les moments de vie (couverture santé, prévention santé globale, accès aux soins, prévoyance...) en résonance avec sa signature de marque :« Décidons ensemble de vivre mieux ».

En janvier 2021 est né de la co-construction avec la MACIF, d’une alliance mutualiste de protection : AÉMA groupe.

Contacter AÉSIO


Que pensez-vous du sujet ?