Aon / Willis : La Commission Européenne reprend son enquête

Les bureaux d'AOn

Suspendue en février dernier, l’enquête de la Commission Européenne sur le projet de rachat de Willis Towers Watson par Aon vient de reprendre. L’opération pourrait se finaliser à l’été 2021.

Sous le coup d’un avertissement de l’organe européen de contrôle des lois antitrust pour « informations manquantes », Aon et Willis Towers Watson ont finalement réussi à convaincre la Commission Européenne de lever la suspension de son enquête sur leur rapprochement.

Selon son site internet, le gendarme européen note que des « engagements » ont été fournis le 9 avril 2021, sans pour autant en préciser le contenu. Depuis plusieurs semaines, les deux courtiers faisaient face à une liste d’objections et de préjudices potentiels quant à leur projet de fusion à 30Md de dollars. Ils ont donc travaillé à proposer à la CE une série de concessions avant que cette dernière ne communique ses griefs et un acte d’accusation.

La fin de la suspension de l’enquête de l’antitrust étant actée, cette dernière se donne désormais jusqu’au 12 juillet 2021 pour rendre sa décision, repoussant de fait le timing de la finalisation de l’opération initialement prévue au 1er semestre de l’année.

Selon Reuters, la Commission Européenne chercherait désormais à faire un tour de marché, notamment auprès des courtiers concurrents avant de décider s’il convient d’accepter ou de bloquer la transaction ou de rechercher des mesures correctives aux concessions apportées.

AÉSIO

AÉSIO mutuelle, deuxième acteur mutualiste de France spécialisé dans la protection de la personne, couvre les besoins en complémentaire santé de 2,7 millions d’adhérents sur l’ensemble du territoire. Fort de cet ancrage local, AÉSIO mutuelle agit au plus près des besoins de ses partenaires courtiers, à la performance des entreprises, au bien-être des salariés et des travailleurs non-salariés, en proposant des solutions et un accompagnement adaptés à tous les moments de vie (couverture santé, prévention santé globale, accès aux soins, prévoyance...) en résonance avec sa signature de marque :« Décidons ensemble de vivre mieux ».

En janvier 2021 est né de la co-construction avec la MACIF, d’une alliance mutualiste de protection : AÉMA groupe.

Contacter AÉSIO


Que pensez-vous du sujet ?