Actifs : en un an, les fonds Novo pour les ETI placent 461 millions d’euros

Un an après leur création par la Caisse des Dépôts et par des assureurs, les fonds de prêts Novo ont placé près de la moitié de leur enveloppe, soit 461 millions d’euros, auprès de PME et d’entreprises de taille intermédiaires (ETI).

L’expérience est un succès“, a estimé mercredi Pierre-René Lemas, directeur général de la Caisse des Dépôts (CDC). Rendus possibles grâce à une réforme du code des assurances, ces deux fonds dotés d’un capital de départ de 1,015Md d’euros, répondent au voeu des pouvoirs publics de mieux flécher l’épargne des Français vers l’économie réelle, et notamment les PME.

Seize entreprises, réalisant un chiffre d’affaires annuel entre 60M et 1,4Md d’euros, ont ainsi pu bénéficier de prêts obligataires d’un montant moyen de 29M d’euros, à des taux d’intérêt compris entre 4 et 6% et sur une durée moyenne de 6 ans et demi.

Les entreprises bénéficiaires ont souligné la flexibilité de ce mode de financement qui permet de ne rembourser l’emprunt qu’à terme et surtout sa durée, plus longue qu’un prêt bancaire classique et plus adaptée à leur cycle de trésorerie.

La demande a été importante puisque les deux gestionnaires des fonds, BNP Paribas Investment Partners et Tikehau, ont reçu à eux deux plus de 200 dossiers. “Les fonds Novo s’inscrivent avec succès dans une dynamique de diversification des modes de financement des entreprises par les assureurs“, s’est félicité de son côté Bernard Spitz, président de la FFSA.

La majorité des 24 investisseurs institutionnels participant aux fonds sont des assureurs, qui profitent ainsi de rendements plus élevés que ceux de la dette d’Etat. Dans le même ordre d’idée, M. Lemas a annoncé le lancement prochain du fonds Novi, doté de 300M d’euros la première année, qui permettra de financer les grandes PME et les petites ETI en fonds propres, avec des prêts de 10M d’euros en moyenne.

(AFP)