Acquisition : Prolongation de huit mois de l’OPA du Club Med

Après que la Commission européenne ait donné son feu vert à l’OPA d’Axa Private Equity et du conglomérat chinois Fosun, la cour d’appel de Paris prolonge cette OPA de huit mois.

Décidément, la prise de contrôle du Club Med par Axa Private Equity et le conglomérat chinois Fosun ne se fait pas sans heurt. En effet, alors que l’OPA a été lancée le 17 juillet et devait se clôturer le 30 août 2013, la cour d’appel de Paris la prolonge au moins de huit jours après la décision que la cour rendra sur le fond dans ce dossier.

La Commission européenne a donné son feu vert mercredi 21 août à la prise de contrôle du Club Méd par le conglomérat chinois Fosun et Axa PE.

Selon l’agence Reuters, la cour d’appel de Paris a déclaré sans objet les demandes de sursis à exécution déposées par plusieurs actionnaires qui contestent le feu vert donné par l’Autorité des marchés financiers à l’OPA lancée sur le Club Méditerranée.

Le 24 juillet, un premier recours contre la décision de conformité de cette OPA a été déposé par le fonds Charity & Investment Merger Arbitrage Fund (CIAM). Il a été suivi le 26 juillet par un autre recours de la présidente de l’Association de défense des actionnaires minoritaires (Adam), Colette Neuville, mettant en cause l’indépendance et la méthode de l’expert qui a évalué l’offre.

Le 6 août 2013, l’AFP informait qu’après deux recours contre l’OPA sur le Club Med par Axa Private Equity et le fonds chinois Fosun qui devront être examinés en août ou à la rentrée, l’opération était remise à plus tard.

Le 24 septembre, la cour d’appel informera les parties du calendrier de la procédure, qui devrait durer quelques mois.