Violences / PSG : La FFSA veut indémniser les sinistrés au plus vite

Bernard Spitz a estimé que les personnes victimes des violences de la manifestation pour la victoire du PSG devaient être indemnisées le plus vite possible.

Le président de la FFSA, Bernard Spitz, s’est exprimé à la suite des violences survenues lors de la célébration de la victoire du PSG ce lundi 13 mai, au Trocadéro. La priorité est à l’indemnisation des sinistrés.

“Aujourd’hui, la seule question qui se pose, c’est l’indemnisation des assurés qui va se faire dans les meilleurs délais, aussi bien pour les commerçants, dans le cadre de leur contrat qui prévoit une garantie émeute et vandalisme, que pour les particuliers, explique-t-il. Les assureurs ont d’ores et déjà mis en place des procédures pour pouvoir conduire les expertises et les indemnisations le plus vite possible”.

Plus tôt dans la semaine, Jean-Luc de Boissieu, secrétaire général du Gema a estimé que les assureurs pouvaient se retourner contre l’Etat.  “Une fois que l’assureur a indemnisé les victimes se pose le problème du recours contre les responsables des dégâts et contre son assureur”. Bernard Spitz estime que ce “sera aux assureurs de décider individuellement de se retourner contre l’Etat ou non “.

Paris, 15 mai 2013 (AFP)

Image d’archives : Flickr creative common / psgmag.net