Transport : L’Union européenne interdit l’assurance de livraisons d’armes à la Syrie

    Union Européenne

    L’Union européenne a adopté lundi un nouveau train de sanctions contre la Syrie, selon un communiqué. Parmi elles, l’interdiction d’assurer la livraison d’armes au régime de Damas.

    Les ambassadeurs des pays membres de l’UE se sont d’abord mis d’accord sur cette 16e série de sanctions contre le régime de Bachar al-Assad. Les décisions ont ensuite été entérinées par les ministres des Affaires étrangères réunis à Luxembourg.

    Ces nouvelles sanctions ajoutent six sociétés et administrations, ainsi qu’une personne, aux listes des gels d’avoirs et interdictions de visa. Surtout, L’UE précise que l’assurance de la livraison d’armes à Damas entre dans le cadre de l’embargo sur les ventes d’armes au régime syrien.

    Cette interdiction fait suite à une question soulevée par la Grande-Bretagne. L’assureur anglais Standard Club a en effet récemment annulé l’assurance couvrant un cargo russe qui transportait des hélicoptères d’attaque à destination de la Syrie. Selon le Daily telegraph, des responsables britanniques avaient alors fait savoir à l’assureur que couvrir une cargaison d’armes destinée à Damas contreviendrait aux sanctions de l’UE. Face à ce défaut de protection, le navire a arrêté sa route au large de l’Ecosse et fait demi-tour vers la Russie.

    L’Union européenne a donc pris les devants et posé  formellement l’interdiction d’une telle assurance.

    Avec AFP