Top 5 : L’assurance au service du… collectif

Nous n’avons pas fini d’entendre parler de santé ou encore de prévoyance collective. Le collectif sera, en effet, à n’en pas douter, l’un des thèmes de l’année dans le secteur de l’assurance. La preuve avec notre top 5 de la semaine.

Tout en haut du classement, vous avez placé Petra de Generali. Cette plateforme communautaire est entièrement dédiée aux experts-comptables et s’ouvre aux courtiers. Même si les experts-comptables sont indépendants et ne peuvent conclure de partenariat avec un acteur de l’assurance en particulier, ça ne peut pas faire de mal de les chouchouter. Surtout qu’ils ont le nez dans le bilan des TPE-PME, la cible du moment dans la perspective de l’ANI et de la censure des clauses de désignation.

Enraciné dans la protection sociale complémentaire, Ciprés compte bien s’en donner à cœur joie en 2015, 2016 et au-delà en assurance collective. Laurent Ouazana et Sylvie Langlois nous ont dévoilé leur stratégie à l’attention des chefs d’entreprise, mais aussi des TNS dans une interview vidéo qui se hisse à la deuxième place de notre top 5 hebdomadaire.

Sur la troisième marche du podium, place au rêve collectif. Celui des objets connectés permettant de moduler la prime selon le comportement des assurés. Une étude comparée montre ainsi que la France est en retard par rapport à des pays européens comme le Royaume-Uni et l’Italie sur la mise en place d’offres connectées. Sur les 21 compagnies passées au crible, 15 ont opté pour un système de récompense. Et selon cette étude, les débouchés pour le secteur en termes d’affaires nouvelles sont plutôt alléchants dans la décennie à venir.

Petit interlude musical pour le quatrième article de notre top 5 avec cette vidéo humoristique d’assureurs américains destinés à séduire les jeunes. Ce pastiche d’un clip de rap donne des conseils à la sauce clichés sur la façon de se préparer à un entretien d’embauche. L’assurance à papa c’est fini, place à l’assurance gangsta rap…

Axa CS clôt ce top 5. Le départ à la retraite de Patrick de la Morinerie entraîne une vague de nominations. La division allemande perd son docteur qui remplace le premier cité. Ca bouge également du côté d’Axa CS UK.