Accueil Tags Edito

Edito

Edito : Rends l’argent !

S’intéresser à la relation client dans l’assurance c’est plonger dans une sorte de gloubi boulga mâtiné de politiquement correct.

Edito : Soyons honnêtes !

Il paraît que le journalisme est l'un des pires métiers à exercer. Vous comprendrez aisément que je ne souscris pas à cette assertion, et il me faudrait plus qu'un édito pour souligner la richesse de cette profession.

Édito : Vraies mutuelles, pourquoi les Français ne font pas la...

Les Français ne font pas la distinction entre une société d’assurance, un groupe de protection sociale ou une mutuelle parce que leurs méthodes de tarification et leurs pratiques commerciales sont de plus en plus convergentes. Les partenariats entre des mutuelles et des sociétés d'assurance contribuent à la confusion.

Edito : Démêler le vrai du FO

Jeudi 7 juin, j’avais rendez-vous pour une conférence de presse organisée par deux syndicats : FO et CGT Generali. C'est un événement finalement assez rare dans l'assurance.

Edito : Henri de Castries de retour à Matignon ?

Depuis quelques jours, le nom d'Henri de Castries noirci les pages de la presse nationale. Celui qui fut un temps pressenti pour prendre la tête d'HSBC et que certains d'entre vous imaginaient couler des jours heureux comme « n'importe quel » retraité, pourrait revenir sur le devant de la scène.

PLFSS 2017 : Où sont les élus ?

J'emploie rarement la première personne du singulier dans mes éditos, mais je dois bien avouer ma consternation à la lecture des comptes rendus des débats concernant le PLFSS 2017 à l'Assemblée nationale.

Edito : Jeu avec (presque) obligation d’achat

Les objets connectés ont le vent en poupe dans le secteur. Pour l'heure, réglementation oblige, ils servent avant tout à inculquer le goût de l'effort physique pour se bâtir, ou conserver, une meilleure santé. En bref, faire de la prévention.

Edito : Où sont les armes de disruption massive ?

Depuis plusieurs mois, le mot disruption s'est invité dans le vocabulaire du secteur de l'assurance. Servi à toutes les sauces, il est d'ailleurs souvent affublé d'un « même si je n'aime pas le terme », par ses plus fervents partisans. Mais pour l'heure, le disruption, que l'on aime ou pas la dénomination, semble plutôt relever de la chimère et du levier de communication que de la réalité. Car aucun Colin Powell n'est encore venu brandir, aux yeux du monde, la moindre preuve de l'existence d'armes de disruption massive dans le secteur de l'assurance en France.

Edito : Les années bissextiles ne réussissent pas toujours à l’assurance

Cela n'aura échappé à personne, en cette année 2016 et bissextile, le mois de février compte 29 jours. Une journée d'activité et donc une journée de cotisations supplémentaires serait-on tenté de penser. Si l'on prend comme base le chiffre d'affaires réalisé par le secteur en 2015 sur le périmètre AFA, une journée de cotisations représente quelque 569.862.720 euros. Une paille sur 208Mds mais qui pourrait offrir un petit matelas au secteur.

Edito : Où sont les femmes ?

Où sont les femmes ? C'est en substance la question posée par une poignée de twittos et de personnalités à propos de notre sondage...