Tarifs / Assurance : Les mutualistes prévoient une hausse de 1 à 3% en auto, 4 à 5% en habitation en 2011

Les assureurs mutualistes réunis au sein du Groupement des entreprises mutualistes d’assurance (Gema) prévoient une augmentation des tarifs d’assurance automobile comprise entre 1 et 3%, a indiqué jeudi le président du Gema, Gérard Andreck.

Ce relèvement est en bonne partie dû à la hausse du coût des sinistres matériels, qui devrait atteindre 3,5% en 2010, selon des estimations établies sur la base des chiffres disponibles fin juin.
Le coût d’indemnisation des sinistres corporels s’est lui stabilisé, mais à un niveau “qui n’est pas satisfaisant”, selon M. Andreck.

Les assureurs mutualistes représentent une part très importante du marché de l’assurance automobile, dont c’est le métier historique avec l’habitation.

Comme prévu, la hausse devrait être encore plus marquée en assurance habitation, sous l’effet de la multiplication des événements climatiques, de la tempête Xynthia aux inondations du Var en passant par les orages de grêle dans le Doubs.

Pour 2011, le Gema prévoit une hausse de 4 à 5%. “Il faut s’attendre à ce que les primes MRH (multirisque habitation) augmentent significativement”, a expliqué M. Andreck lors d’une conférence de presse.

Outre l’auto et l’habitation, des hausses sont prévisibles en santé, a-t-il ajouté.

Le président du Gema a néanmoins indiqué que “pour la quasi-totalité des entreprises (d’assurance), les décisions (en matière tarifaire) ne sont pas encore prises”.

Sur les huit premiers mois, les chiffres d’encaissements de primes montrent que les assureurs mutualistes membres du Gema restent bien positionnés sur le marché. “Il n’y a pas de signes d’essoufflement dans le positionnement concurrentiel des mutuelles”, a expliqué M. Andreck.

Les assureurs mutualistes ont même fait mieux que le marché en assurance vie, certains des grands acteurs affichant des taux de croissance supérieurs de 3 à 4 points à la moyenne.

Paris, 24 septembre 2010 (AFP)